Le media social et solidaire du travail et de l’emploi

Accueil > Agenda > Fondations solidaires pour l’emploi - Histoire des possibles (...)

Fondations solidaires pour l’emploi - Histoire des possibles (Paris)

mardi 16 novembre 2010

Organisateur(s)


Organisateur principal : Reporters d’Espoir

Evènement


Date de début : 16/11/2010
Heure éventuelle : 10h15-11h30
Région et département : Région Ile de France -> Paris (75)

Description précise
Une date à retenir si vous vous intéressez aux projets innovants d’insertion par l’activité économique et à l’implication de fondations d’entreprises sur ces sujets :

Lancement le 16 novembre prochain de 10h15 à 11H30 de l’ouvrage :

"Fondations solidaires pour l’emploi - Histoire des possibles"

au Comptoir Général, 80 quai de Jemmapes, 75010 Paris (M° République)

réalisé par Reporters d’Espoirs pour les fondations d’entreprise La Mondiale, Société Générale pour la Solidarité, Veolia Environnement et VINCI pour la Cité.

Au programme :

- présentation d’actions porteuses de solutions, innovantes et reproductibles, dans le domaine de l’aide à la réinsertion professionnelle.
- réflexions sur les relations entre fondations d’entreprises et projets d’insertion : comment sont-elles sources d’innovations sociétales ?

En présence de :

Claude Alphandéry, Président Honoraire du CNIAE, Président d’honneur de France Active, initiateur du Labo de l’ESS, Thibault Guilluy, directeur général d’ARES, Chantal Monvois, Didier Alix, Philippe Dabat et Thierry Vandevelde des fondations à l’origine du projet, ainsi que des représentants des structures valorisées dans l’ouvrage.

Pour s’inscrire : inscription@reportersdespoirs.org

Au plaisir de vous retrouver lors de cette rencontre, dédiée au partage d’expériences !
Inscription : Sans obligation

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.