Le media social et solidaire du travail et de l’emploi

Accueil > Agenda > La cinquième matinée de l’économie de l’Union Nationale des Syndicats Autonomes (...)

La cinquième matinée de l’économie de l’Union Nationale des Syndicats Autonomes - Thème : la dette (Bagnolet)

jeudi 12 avril 2012


Organisateur : UNSA
Contact : Jean-marie POIROT
Téléphone : 06 62 32 20 57
Date : 12/04/2012
Heure : 9h30
Lieu : Seine Saint Denis (93) - Bagnolet
Bientôt tous ruinés ? La cinquième matinée de l’économie de l’Union Nationale des Syndicats Autonomes traitera de la dette.
Cette réunion est réservée au responsables et militants en charges des problèmes économiques dans les unions départementales et régionales ainsi que dans les fédérations ou les syndicats. La dette n’est pas un phénomène récent.
Les Etats, les entreprises, les particuliers ont recouru à la dette comme moyen de développement face à l’insuffisance de ressources immédiatement disponibles.
Afin de ne pas céder à la facilité du sensationnel, l’UNSA organise le 12 avril 2012 une matinée de l’économie qui sera consacrée à la dette.
En effet, le groupe économie de l’UNSA considère :
- que c’est un problème central tant au niveau national qu’européen dont les causes sont multiples ;
- qu’il convient d’analyser la fonction, l’utilité et la composition de cette dette ;
- qu’il est nécessaire de l’examiner à la lumière de la richesse patrimoniale.
Il sera possible de s’interroger pour savoir comment la relative dette publique de la Grèce a pu conduire à la crise financière que traverse toute l’Europe. Les pistes de sortie seront explorées, les diagnostics et les traitements examinés à l’aune de leur efficacité comme de leurs effets secondaires.


Adresse : Unsa 21 rue Jules Ferry Bagnolet
Inscription : Obligatoire

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.