Le media social et solidaire du travail et de l’emploi

Accueil > Agenda > La décentralisation de l’Afpa s’annonce difficile

La décentralisation de l’Afpa s’annonce difficile

samedi 3 avril 2004

Le quotidien Les Echos prévient que la décentralisation de l’Association pour la formation professionnelle des adultes (Afpa), prévue par le projet de loi sur les responsabilités locales, "risque de se faire dans la douleur". En effet, l’ensemble des organisations syndicales a appelé à une journée nationale d’action mardi prochain, à la veille du CCE. Rappelons que dans le cadre de cette décentralisation, le désengagement de l’Etat de l’Afpa devrait s’étaler jusqu’au 31 décembre 2008. L’organisme devra donc trouver ses recettes auprès des conseils régionaux, des conseils généraux (pour la mise en place du RMI-RMA), des Assedic et des entreprises. Au final, la majeure partie des crédits de l’Afpa, soit 500 des 702 millions d’euros annuels versés par l’Etat, devrait être décentralisée. C’est Pierre Boissier, nommé en octobre dernier à la tête de l’Afpa, qui a été chargé d’ouvrir l’organisme de formation à la concurrence. M. Boissier a accordé une interview aux Echos afin de justifier le bien-fondé de la décentralisation.
(Les Echos, p4, Carine Fouteau, 23/04)

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.