Le media social et solidaire du travail et de l’emploi

Accueil > Agenda > "Le CPE, pur produit de la technocratie"

"Le CPE, pur produit de la technocratie"

lundi 20 mars 2006

Au moment où la mobilisation anti-CPE s’amplifie, on peut se poser la question : "Comment est venue à Dominique de Villepin la lumineuse idée du CPE ?" Pour le journal Libération, "la réponse est à chercher dans les bureaux de Matignon, où le contrat première embauche a été directement concocté en petit comité par le staff du Premier ministre". Le père du CPE s’appelle Louis-Charles Viossat, "excellent connaisseur des questions de Sécurité sociale" et ancien directeur général de l’Acoss entre avril 2004 et juin 2005. A cette date, le Premier ministre vient le chercher pour le nommer directeur adjoint de son cabinet et surtout "lui confier la lourde tâche de concocter un plan d’urgence pour l’emploi". Ce sera le contrat nouvelles embauches (CNE), instauré par ordonnance l’été dernier, puis le CPE élaboré en réponse à la crise des banlieues, et contre l’avis de Jean-Louis Borloo qui estime que les mesures de son plan de cohésion sociale sont suffisantes et le ministre de l’Emploi, Gérard Larcher, qui met en garde sur l’absence de négociations avec les syndicats.
68 % des Français sont favorables au retrait du CPE, selon un sondage CSA paru vendredi dans Le Parisien, contre 55 % lors d’un précédent sondage réalisé le 8 mars.

De la lettre de la sécu


Voir en ligne : Article de Libération du 17 mars

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.