Le media social et solidaire du travail et de l’emploi

Accueil > Agenda > Mobilité et flexibilité de l’emploi

Mobilité et flexibilité de l’emploi

mardi 13 janvier 2004

De plus en plus nombreux sont les chercheurs qui considèrent que la mobilité et la flexibilité ne seront plus forcément synonymes d’insécurité et de précarité en termes d’emplois, note Le Monde Initiatives.

"On demande plus au salarié mais cela devrait se traduire par de nouveaux droits sociaux : à la formation, à la concordance des temps, à la conversion et à la réorientation professionnelle" suggère ainsi Alain Supiot, spécialiste en droit du travail.

Pour Yoland Bresson, économiste, le plein emploi est une notion révolue et la précarisation du marché du travail est inévitable. Dans un tel contexte, il propose l’instauration d’un revenu d’existence égal et inconditionnel pour chaque individu, conciliable avec les revenus issus du travail lorsqu’ils existent. Egalement étudié, le statut des intermittents du spectacle pourrait inspirer d’autres applications à des secteurs pour lesquels l’alternance de périodes de réalisation-conception et de périodes de production est importante. Dans les secteurs du conseil ou de l’expertise, nombreux sont les consultants qui doivent gérer une carrière en pointillé et jongler avec les dispositifs légaux. Ce type de réflexions a déjà trouvé son application en Finlande par exemple où une indemnité de chômage à temps partiel a été inaugurée, permettant une activité partielle.

(Le Monde Initiatives, Loïc Abrassart, p13, 01/01/04)

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.