Le media social et solidaire du travail et de l’emploi

Accueil > Agenda > Participation des jeunes : quel impact sur les politiques ? (...)

Participation des jeunes : quel impact sur les politiques ? (Paris)

vendredi 17 septembre 2010

Organisateur(s)


Organisateur principal : Injep
Nom du contact (Pour infos complémentaires) : Erwan Dagorne

Autres organisateurs éventuels
Anacej

Evènement


Date de début : 17/09/2010
Heure éventuelle : 14h30-17h
Région et département : Région Ile de France -> Paris (75)

Description précise
Participation des jeunes : quel impact sur les politiques ?

Une conférence-débat organisée par l’Injep et l’Anacej le vendredi 17 septembre de 14h30 à 17h à l’Anacej, 10-14 rue Tolain, 75020 Paris.

A l’occasion de la publication du premier numéro de « Jeunesses : études et synthèses », l’Institut national de la jeunesse et de l’éducation populaire (Injep) et l’Association nationale des conseils d’enfants et de jeunes (Anacej) proposent un débat autour de l’impact de la participation des jeunes sur les politiques.

Ce débat sera introduit par une présentation de Cécile Delasalle, sociologue à Vérès consultants, de l’étude menée avec l’Injep sur deux villes d’Île-de-France.

Une conférence-débat en présence de
- Cécile Delasalle, sociologue Vérès consultants
- Loïc Blondiaux, professeur des universités en sciences politiques, Paris I Panthéon-Sorbonne
- Bruno Jarry, directeur du Clavim, Issy-les-Moulineaux
- Isabelle Guerassimov, directrice de la démocratie locale, ville de Créteil
- Françoise Andreau, adjointe déléguée aux activités scolaires et centres de loisirs, ville de Créteil
- Danielle Rippert, conseillère municipale déléguée à la jeunesse, ville de Clichy

Télécharger l’invitation ici
Nom du contact (Pour inscription) : Erwan Dagorne
Inscription : Obligatoire

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.