Le media social et solidaire du travail et de l’emploi

Accueil > Agenda > Premier bilan d’expérimentations de suivi des demandeurs d’emploi

Premier bilan d’expérimentations de suivi des demandeurs d’emploi

mardi 13 décembre 2005

Le retour à l’emploi est plus rapide pour les chômeurs bénéficiant d’une prise en charge personnalisée et adaptée à leur situation, dès leur inscription. Tel est le bilan d’expérimentations décidées et financées par l’Unédic (bureau de septembre 2004). Etaient concernés des demandeurs d’emploi présumés directement employables car positionnés sur des métiers porteurs ainsi que des demandeurs d’emploi ayant un risque de chômage de longue durée.
Les premiers ont bénéficié de contacts hebdomadaires ou au maximum mensuels, réalisés alternativement par l’Assédic et l’ANPE. Les résultats sont particulièrement convaincants. En effet, dès les 30 premiers jours, 34 % d’entre eux ont retrouvé un emploi, contre 11 % pour la population de référence. A 90 jours, le taux de sortie du chômage est deux fois supérieur au taux de référence (59 % contre 26 %).
Les seconds ont été accompagnés par des prestataires spécialisés durant neuf à dix mois en recherche d’emploi, puis six à sept mois dans l’emploi. Un point d’étape encourageant a été réalisé. On constate en effet un accès à l’emploi de 23 % à trois mois d’accompagnement et de 47 % à six mois, dont 40 % dans le cadre d’un CDI ou d’un CDD de six mois ou plus, alors que cette population n’avait guère de chance de retrouver un emploi avant douze mois. Ces résultats, qui concernent des chômeurs a priori en grande difficulté, rejoignent grâce à ce dispositif les résultats observés sur la moyenne des chômeurs.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.