Le media social et solidaire du travail et de l’emploi

Accueil > Agenda > Projection / Débat "10 canoës, 150 lances et 3 épouses" (Paris)

Projection / Débat "10 canoës, 150 lances et 3 épouses" (Paris)

mardi 19 décembre 2006

Avant-première organisée au profit de Survival France, organisation mondiale de soutien aux peuples indigènes

En des temps reculés, dans le nord de l’Australie. Le jeune Dayindi convoite l’une des trois femmes de son frère aîné, Ridjimaril, menaçant ainsi la loi tribale. Afin de ramener Dayindi dans le droit chemin, le vieux Minygululu lui raconte une légende ancestrale d’amours interdits, d’enlèvement, de sorcellerie et de vengeance qui tourne mal.

le mardi 19 décembre 2006
à 20h
Cinéma les 7 Parnassiens
98 BD du Montparnasse
75014 Paris
M° Vavin

Le film sera présenté par Jessica De Largy Healy, anthropologue (laboratoire d’anthropologie sociale, Université de Melbourne).

Tarif : 8,50 €
Tarif réduit : 6,70 €

La situation des peuples indigènes dans le monde est souvent dramatique, parfois tragique, cependant, il serait illusoire de ne voir ces peuples que sous cet angle, dans le rôle éternel de victimes qui ne mériteraient que notre sollicitude. Loin d’être passifs face aux événements qui les touchent, ils ont peu à peu constitué un mouvement qui fait d’eux des acteurs à part entière sur la scène politique internationale.

Dans le même temps, leurs formes de vie, de création culturelle et artistique évoluent ; leur renouvellement puise parfois aux expressions les plus modernes de la culture mondiale, sans renier un passé qui constitue la sève même d’œuvres originales. Leur inventivité et leurs traditions nourrissent également, en sens inverse, le travail de musiciens, de peintres, d’écrivains ou de cinéastes occidentaux.

Le film de Rolf De Heer, l’un des cinéastes australiens les plus respectés, a été entièrement tourné en langue aborigène. Il constitue une plongée dans la culture traditionnelle et l’histoire du peuple aborigène, ‘une histoire qui, comme le dit l’acteur aborigène David Gulpilil, n’est pas terminée. Elle se poursuit encore et encore car c’est celle de notre peuple et de notre terre...’


Voir en ligne : Renseignements et réservations possibles

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.