Le media social et solidaire du travail et de l’emploi

Accueil > Agenda > Quand les salariés sauvent leur entreprise : l’alternative SCOP (...)

Quand les salariés sauvent leur entreprise : l’alternative SCOP (Paris)

mardi 1er septembre 2009

Organisateur(s)


Organisateur principal : Les « Alter mardis » du Groupe SOS

Evènement


Date de début : 01/09/2009
Heure éventuelle : 19h-20h30
Date de fin : 01/09/2009
Région et département : Région Ile de France -> Paris (75)

Description précise
Quand les salariés sauvent leur entreprise ». L’alternative SCOP

- Faut-il démocratiser l’alternative Scop ?
- Les Scop sont-elles mieux armées que les autres PME face à la crise ?
- Qu’est ce qui amène des salariés à investir leurs économies dans une entreprise en dépôt de bilan ?
- Quelles sont les conséquences d’un passage en Scop sur la prise de décision, la productivité, l’ambiance de travail ?

Toutes ces questions seront abordées à l’occasion de ce premier Alter Mardis de la rentrée !

Pour fêter la nouvelle saison, nous vous proposons une formule enrichie, tout en nouveauté (nouveau lieu, tournage vidéo) et en convivialité (dégustation de jus de fruits équitables) !

En présence de :

- Patrick Lenancker, Président de la Confédération Générale des SCOP
- Guillaume Duval, Rédacteur en chef d’Alternatives Economiques, auteur notamment de Le Libéralisme n’a pas d’avenir (La Découverte, 2003) et Sommes nous paresseux ? et 30 autres questions sur la France et les français (Seuil, 2003)
- Pascal Foire, gérant et repreneur sous forme de SCOP des Fonderies de l’Aisne suite au dépôt de bilan de la société, victime de la crise.

La rencontre sera animée par Mathieu Taugourdeau, Directeur du pôle Développement Durable au Groupe SOS.
Inscription : Obligatoire
Mail d’inscription : altermardis@groupe-sos.org

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.