Le media social et solidaire du travail et de l’emploi

Accueil > Agenda > Recrutements et carrières dans l’économie sociale : le point de vue des (...)

Recrutements et carrières dans l’économie sociale : le point de vue des intermédiaires de l’emploi (Paris)

mercredi 24 juin 2009

Organisateur(s)


Organisateur principal : CJDES
Nom du contact (Pour infos complémentaires) : djamila.cjdes@wanadoo.fr 
Téléphone : 01 42 93 55 65

Evènement


Date de début : 24/06/2009
Région et département : Région Ile de France -> Paris (75)

Description précise
Le CJDES vous invite à un café-débat

Recrutements et carrières dans l’économie sociale :
le point de vue des intermédiaires de l’emploi

Les jeunes – et les moins jeunes - qui recherchent un emploi dans l’économie sociale peuvent être confrontés à l’incompréhension des intermédiaires de l’emploi, agences de recrutement ou autres, qui se montrent parfois sceptiques sur l’intérêt de leur démarche.

Certains recruteurs peuvent en effet considérer qu’en limitant son champ de recherche à certaines catégories d’entreprises ou en se fixant des critères moraux ou idéologiques en plus des critères habituellement recherchés par les demandeurs d’emplois, l’on réduit ses chances de trouver un emploi, tout en faisant preuve de naïveté ou d’idéalisme par rapport au discours véhiculé par les entreprises de l’économie sociale dont les pratiques ne se distinguent pas nécessairement de celles des entreprises classiques. En temps de crise, l’appel au réalisme peut se faire plus pressant et les demandeurs d’emploi être invités à prendre les opportunités lors qu’elles se présentent.

Ce scepticisme, relativement commun il y a encore quelques années, est heureusement de moins en moins fréquent : la recherche de sens, l’entreprenariat social, la volonté de mettre en cohérence son activité professionnelle et ses valeurs personnelles constituent des tendances de fond, que l’on observe notamment chez les jeunes diplômés avec une multiplication des formations et cursus universitaires qui se créent en réponse à cette demande.

Le manque de visibilité des employeurs de l’économie sociale peut aussi se traduire par sa méconnaissance chez les professionnels de l’emploi et de l’orientation professionnelle, qui se sentent aussi désarmés pour conseiller sur les perspectives du secteur, dont ils ne perçoivent pas toujours le dynamisme en matière d’emploi. Ceci a pu être renforcé par des pratiques de cooptation au recrutement dans les organisations de l’ESS, dont les offres ne sont pas systématiquement diffusées dans les canaux traditionnels.

Quel est aujourd’hui le point de vue des intermédiaires de l’emploi face à cette évolution sociale ?

Quels conseils peuvent-ils donner aux jeunes qui souhaitent s’engager dans un projet professionnel de ce type et comment perçoivent-ils leur démarche ? Comment les reçoivent-ils et comment traitent-ils leurs demandes ?

Comment mettre en adéquation les attentes des demandeurs d’emplois, leur recherche de sens et de valeurs, avec celles des entreprises de l’économie sociale, à la recherche de compétences spécifiques sur des métiers bien déterminés ?
Inscription : Obligatoire
Mail d’inscription : djamila.cjdes@wanadoo.fr

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.