Le media social et solidaire du travail et de l’emploi

Accueil > Agenda > Rencontre / débat : "OGM et Développement agricole" (Nogent sur (...)

Rencontre / débat : "OGM et Développement agricole" (Nogent sur Marne)

jeudi 25 janvier 2007

La Revue Tiers Monde vous invite, à l’occasion de la sortie du dossier 188 :
"OGM et Développement agricole" (Coordonné par Marc Dufumier),

à une rencontre - débat avec les auteurs :

Le jeudi 25 janvier 2007 à partir de 17h
à l’amphithéâtre de l’IEDES
45 bis avenue de la Belle Gabrielle
94736 Nogent sur Marne
(RER A ; Nogent sur Marne)

La rencontre sera animée par Michel Griffon, président de l’IEDES


BIOTECHNOLOGIES ET DEVELOPPEMENT AGRICOLE DANS LE TIERS-MONDE

Coordinateur : Marc Dufumier
Professeur à AgroParisTech

Les biotechnologies et les plantes transgéniques seraient-elles utiles et sans danger pour les agriculteurs du Tiers-Monde ? C’est ce que ne manquent pas de nous affirmer les organismes internationaux de recherche agronomique dépendant du Groupe Consultatif pour la Recherche Agricole Internationale (GCRAI) et les firmes transnationales qui ont investi des sommes considérables dans la mise au point de plantes génétiquement modifiées (PGM).

En permettant d’accroître les rendements, de réduire les besoins en produits phytosanitaires et d’améliorer la qualité nutritive des aliments, ces plantes ne pourraient-elles pas contribuer à augmenter la productivité agricole, lever les problèmes de malnutrition, accroître les revenus paysans et éviter des pollutions chimiques inconsidérées dans les campagnes du « Sud » ?

Ou ne seraient-elles pas plutôt le moyen imaginé par les compagnies semencières pour breveter les variétés et s’approprier une rente aux dépens de paysanneries déjà pauvres ?

Voilà déjà dix ans qu’ont été commercialisées les premières semences génétiquement modifiées. Mais loin de s’estomper avec le temps, les débats au sujet des plantes transgéniques et de l’appropriation du vivant n’ont fait que s’amplifier, avec une attention particulière aux conséquences que pourrait avoir l’emploi des PGM sur la sécurité sanitaire des aliments et les flux de gènes au sein des écosystèmes.

Il nous est donc apparu souhaitable de dresser un premier bilan provisoire sur leur utilisation dans les pays du Tiers-Monde et les effets qui pourraient en résulter pour leurs habitants.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.