Le media social et solidaire du travail et de l’emploi

Accueil > Agenda > Rencontre économique : "Quelle place pour l’économie sociale et solidaire en (...)

Rencontre économique : "Quelle place pour l’économie sociale et solidaire en France ?" (Paris)

mardi 15 novembre 2011


Organisateur : Institut de Gestion Publique et du Développement Economique (IGDPE)
Contact : rencontre-eco.igpde@finances.gouv.fr
Date : 15/11/2011
Heure : 9h30 à 12h30
Lieu : Région Ile de France - Paris (75)
Rencontres économiques 2011
Des clefs pour mieux comprendre l’économie : Quelle place pour l’économie sociale et solidaire en France ?
L’économie sociale et solidaire représente entre 7 et 8 % du PIB national et occupe 10 % des salariés sur des emplois ancrés dans les territoires, sur des secteurs en croissance : commerce équitable, marché bio, recyclage, sports et loisirs...et d’intérêt général : santé, dépendance, éducation, insertion. L’ESS serait génératrice de croissance et d’innovation ; cependant, des freins à son développement existent.
Quels soutiens permettraient son établissement durable dans l’ensemble de l’économie ? Quelle place peut-on encore donner à l’ESS dans un contexte de crise et de financements publics restreints ? Pour en débattre, interviendront au cours de cette matinée animée par Didier Adès : MM. Francis Vercamer, député du Nord, auteur du rapport "L’économie sociale et solidaire, entreprendre autrement pour la croissance et l’emploi", Frédéric Dalsace, professeur à l’école des Hautes études commerciales (HEC) et Claude Alphandéry, économiste, président du Conseil national de l’insertion par l’activité économique.
La séance a lieu aux ministères économique et financier, amphithéâtre du CASC, 139, rue de Bercy 75012 Paris.

Inscription : Obligatoire

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.