Le media social et solidaire du travail et de l’emploi

Accueil > Agenda > Table ronde "La reprise d’entreprise par les salariés : une opportunité du (...)

Table ronde "La reprise d’entreprise par les salariés : une opportunité du projet de loi Économie sociale et Solidaire" (Paris)

lundi 4 novembre 2013

La CFE-CGC organise une table ronde sur la reprise d’entreprise par les salariés lundi 4 novembre 2013, de 18 heures 30 à 20 heures 30 à la Maison de la CFE-CGC, 59 rue du Rocher, Paris 8ème.

Seront présents :
- Benoît Hamon, ministre délégué auprès du ministre de l’Économie et des Finances, chargé de l’Économie sociale et solidaire et de la Consommation,
- Jacques Landriot, président du Groupe Chèque Déjeuner,
- Alain Giffard, secrétaire national confédéral en charge de l’Économie et de l’Industrie, Et Carole Couvert, présidente de la CFE-CGC.

Inventer une économie de marché capable de retrouver une vision à long terme, replacer l’Homme au cœur de la prise de décision de l’entreprise, valoriser le capital humain, bref gouverner autrement tout en réalisant des bénéfices, tels sont les points forts de l’économie sociale et solidaire (ESS).

Le projet de loi sur l’ESS de Benoît Hamon comporte une possibilité de reprise des entreprises par les salariés. Dans les 10 ans qui viennent il y aura entre 500 000 et 700 000 entreprises à reprendre. Pour la CFE-CGC, la reprise d’entreprises doit devenir une priorité nationale. En effet, aujourd’hui 10 % des entreprises à reprendre mettent la clé sous la porte faute de repreneurs et 50 000 emplois sont ainsi détruits. Ce n’est pas acceptable.

La CFE-CGC tient à accompagner tout agent de maîtrise, technicien, cadre, ingénieur ou agent de la fonction publique qui souhaiterait reprendre une entreprise. Nous sommes persuadés qu’à l’avenir un jeune n’aura plus 6 à 10 employeurs successifs durant son parcours professionnel, mais sera tantôt salarié, tantôt créateur de SCOP, repreneur d’entreprise... C’est notre rôle d’acteur social responsable que d’anticiper et d’accompagner ces mutations. Nous avons deux priorités pour les 3 ans à venir : l’emploi et le pouvoir d’achat des salariés de l’encadrement.

Le projet de loi portant reconnaissance et développement de l’économie sociale et solidaire présenté par Benoît Hamon répond à ces deux objectifs c’est pour cela que nous le soutenons.

Venez débattre de ce projet de loi, découvrir ce qu’est une SCOP, comment financer la reprise d’entreprise avec nos différents intervenants le 4 novembre prochain. http://www.cfecgc.org/actualite/ent...

N’hésitez donc pas à vous inscrire dès maintenant et à faire passer le message car toutes nos rencontres et débats sont ouverts à toutes et tous.


Voir en ligne : Inscription et information

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.