0 phyto 100% bio : Un kit pour pousser les collectivités à s’engager

Environnement / dév. durable / OGM / Recyclage
> 0 phyto 100% bio : Un kit pour pousser les collectivités à s’engager

Publié le mardi 5 avril 2016

A l’occasion de la 11ème Semaine pour les alternatives aux pesticides, les trois associations partenaires [1] de la campagne « 0 phyto 100% bio » ont lancé, le 29 mars dernier à l’Assemblée Nationale, un kit « collectivité » destiné à accompagner les élus locaux, les services techniques et gestionnaires de restauration collective à s’engager dans le développement de l’agriculture biologique et la suppression des pesticides.

La parole aux élus.

L’événement, à l’invitation de la députée Brigitte Allain, rassemblait élus, journalistes et citoyens. Des élus locaux primés l’an dernier pour l’exemplarité de leur engagement et de leur démarche ont expliqué comment ils étaient passés au 0phyto et/ou au 100% bio en restauration collective. Ils ont également exposé les blocages et les freins et la manière dont ils ont pu être surmontés.

Joël Labbé, sénateur à l’origine de la loi dite Labbé qui vise à interdire l’usage de pesticides pour les collectivités à partir du 1er janvier 2017 et pour les particuliers d’ici 2019, était présent. Cette loi constitue un signal fort envoyé aux collectivités et aura des répercussions aussi bien pour la santé que pour l’environnement dans les zones non agricoles.

Un kit pour inciter les communes à s’engager !

Le kit « collectivité » lancé par Agir pour l’environnement, Bio Consom’acteurs et Générations Futures, a pour objectif d’inciter les collectivités à anticiper la loi et à passer dès à présent au « 0 phyto » ainsi qu’à promouvoir l’agriculture biologique via l’introduction d’aliments biologiques en restauration collective. Il permet également, via des conseils, des exemples, une liste d’outils et des témoignages, de montrer que des communes de toutes tailles peuvent s’engager aussi bien vers le « 0 phyto » que vers le 100% bio.

Les associations partenaires souhaitent profiter de ces derniers mois avant l’entrée en vigueur de la loi Labbé pour diffuser cet outil le plus largement possible auprès des collectivités. Les citoyens sont également invités à s’en emparer et à le faire connaître à leurs élus locaux.


Voir en ligne : En savoir plus ?

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer


[1Agir pour l’environnement, Bio consom’acteurs et Générations Futures

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sophie Bordères (Générations Futures)

Diana Semaska (Bio Consom’acteurs)

Stephen Kerckhove (Agir pour l’environnement)

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux