10 000 ou 15 000 emplois d’avenir créés, un objectif de 100 000 créations ?

Uniformation
> 10 000 ou 15 000 emplois d’avenir créés, un objectif de 100 000 créations ?

Publié le jeudi 25 avril 2013

Cessons avec tous ces chiffres. Le but est de rendre ces contrats pérennes… par la formation !

Uniformation s’engage et dédie 30 millions d’euros pour aider les employeurs de l’économie sociale, de l’habitat et de la protection sociale à former ces jeunes

Adoptés définitivement par le parlement en octobre 2012, les emplois d’avenir [1] ce sont des emplois soutenus par l’Etat, en faveur des jeunes de 16 à 25 ans, peu ou pas diplômés, leur permettant de rentrer dans la vie professionnelle.

Un contrat d’avenir c’est aussi un engagement de formation de la part de l’employeur.

La question du nombre d’emplois d’avenir à créer et de ceux qui l’ont été fait polémique. Dépassant la controverse des chiffres, Uniformation, Opca (Organisme Paritaire Collecteur Agréé) des entreprises de l’économie sociale, vient de définir un plan spécifique de 30 millions d’euros, destiné aux employeurs de l’économie sociale, de l’habitat et de la protection sociale, pour leur proposer tout un ensemble de services, le financement des formations et des formations, afin d’intégrer les jeunes en emploi d’avenir.

Pour les jeunes non diplômés, des formations à des métiers demandés

En appui des Missions Locales [2], Uniformation finance des formations destinées aux salariés en contrat d’avenir, pour des métiers de l’économie sociale tels que : Animateur socio-éducatif, Agent d’accueil, Auxiliaire de petite enfance, Cuisinier, Employé à domicile, Jardinier, Secrétaire/Assistant administratif… Et beaucoup d’autres.

Des formations possibles même avant l’entrée en poste

Avant la signature du contrat, les candidats peut avoir recours à la Préparation Opérationnelle à l’Emploi [3] (POE), financée par Uniformation, en lien avec le Pôle Emploi.

Des formations pour les tuteurs pour accompagner le jeune

Uniformation propose même le financement de la formation du tuteur et de l’accompagnement du tutoré (les heures de formation réalisées par le tuteur en entreprise).

Des financements pour les employeurs

De la POE (pour acquérir avant sa prise de fonction les compétences nécessaires) à la formation du jeune en poste, jusqu’au tutorat, Uniformation prend en charge le financement de ces formations.

Ainsi Uniformation permet aux employeurs de se conformer à leur obligation de formation et de bénéficier d’employés opérationnels.

Pour les jeunes, un seul contact : les Missions Locales

Pour tous les jeunes qui souhaitent se renseigner sur les contrats d’avenir, les formations qui vont avec, il suffit de contacter la Mission Locale de sa région.

Pour les employeurs, une seule adresse, un seul N° de téléphone

Tous les employeurs de l’économie sociale, de l’habitat et de la protection sociale (plus de 49 000 entreprises et 900 000 salariés) peuvent contacter directement Uniformation au 0820 205 206 (appel non surtaxé) ou consulter le site www.uniformation.fr

L’Economie Sociale : un vivier d’emplois d’avenir

Rassemblant les entreprises de l’économie Sociale, Uniformation estime qu’elles sont une source très importante de création d’emplois d’avenir. Quelque soit le nombre de créations potentielles, ces emplois deviendront durables qu’à la condition de former correctement ces jeunes recrutés. Et pour former ces jeunes peu qualifiés, leurs employeurs trouveront chez Uniformation les solutions et les financements pour les faire évoluer vers des emplois pérennes.

« Avec ce plan, Uniformation s’engage sur les contrats d’avenir car nous y voyons le moyen d’insérer solidairement des jeunes éloignés de l’emploi, d’intégrer ces jeunes générations en leur faisant découvrir les métiers et les valeurs qui animent les employeurs et les salariés de l’économie sociale, l’habitat social et la protection sociale » s’exprime Thierry Dez, Directeur Général d’Uniformation.

A propos d’Uniformation : http://www.uniformation.fr

Uniformation, OPCA (Organisme Paritaire Collecteur Agréé,) est depuis bientôt 40 ans, un acteur de la formation professionnelle des entreprises de l’économie sociale, de l’habitat social et de la protection sociale : associations, coopératives, et mutuelles.

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer


[1Le Contrat d’Avenir : Des CDI ou CDD, à temps plein, pour une durée de 3 ans (1 an par dérogation) pour des jeunes de 16 à 25 ans, - Sans diplôme ou titulaire d’un CAP/BEP en recherche d’emploi depuis plus de 6 mois.
- Ou titulaire d’un diplôme jusqu’à Bac+3 dans les zones géographiques prioritaires (ZRR/ZUS)
- Les personnes handicapées jusqu’à 30 ans

Pour les employeurs de l’économie sociale et les acteurs publics (collectivités locales, associations, bailleurs sociaux, hôpitaux…) qui s’engagent à former la personne recrutée en contrepartie d’une prise en charge par l’Etat à hauteur de 75% du SMIC brut.

[2Les 450 missions locales exercent une mission de service public pour permettre à tous les jeunes de seize à vingt-cinq ans de surmonter les difficultés qui font obstacle à leur insertion professionnelle et sociale. Chaque année, plus d’un million jeunes demandeurs d’insertion, sont accueillis par les missions locales.

[3La POE (Préparation Opérationnelle à l’Emploi) permet à un demandeur d’emploi de bénéficier d’une formation nécessaire à l’acquisition des compétences requises pour occuper un emploi correspondant à une offre déposée par un employeur auprès de Pôle emploi.

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Rachel Kato (Uniformation)

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux