13ème Baromètre de la finance solidaire. 2014 : nouvelle progression pour la finance solidaire qui atteint près de 7 milliards d’euros d’encours

Finansol
> 13ème Baromètre de la finance solidaire. 2014 : nouvelle progression pour la finance solidaire qui atteint près de 7 milliards d’euros d’encours

Publié le mercredi 20 mai 2015

Dans un contexte économique et social tendu et malgré des taux d’intérêt historiquement bas, la finance solidaire continue de convaincre et enregistre encore une belle progression en 2014 (+ 13,6 % pour l’encours de l’épargne solidaire). Avec un encours qui dépasse 6,8 milliards d’euros au 31/12/2014, les indicateurs du secteur, présentés dans le 13ème Baromètre de la finance solidaire Finansol/La Croix, révèlent des performances dynamiques et plus homogènes dans toutes les composantes de cette épargne, même si l’on note une légère décélération des rythmes de croissance.

‘’Au regard du contexte actuel, nous nous félicitons de l’évolution de la finance solidaire en 2014. Cette nouvelle édition du Baromètre de la finance solidaire prouve que les épargnants sont de plus en plus nombreux à faire le choix de l’épargne solidaire et lui restent fidèles. En plaçant solidairement leur épargne, ils soutiennent des entreprises qui apportent des réponses concrètes aux enjeux économiques et sociaux de notre société’’, déclare Sophie des Mazery, Directrice de Finansol.

L’épargne bancaire solidaire, une croissance record en 2014

Bien que l’épargne salariale solidaire reste la locomotive de l’épargne solidaire – elle représente 60,5% de l’encours total en 2014 –, l’épargne bancaire solidaire enregistre la plus forte progression annuelle et laisse entrevoir de belles perspectives avec une augmentation de son encours de +17,2% pour atteindre 2,23 milliards d’euros.

‘’La très forte dynamique de l’épargne salariale solidaire que nous avons connue depuis 2010 semble se ralentir. Il est donc essentiel de susciter de nouveaux leviers de développement pour la finance solidaire. La progression sensible des encours bancaires en 2014 confirme que les banques ont de réelles opportunités à saisir en commercialisant de manière plus volontariste les placements solidaires. Certains établissements financiers l’ont d’ailleurs bien compris en mettant en place des politiques de promotion ambitieuses’’, commente Sophie des Mazery, Directrice de Finansol.

L’épargnant bancaire solidaire apparaît sous les traits d’une femme, âgée de 52 ans environ, vivant en région Rhône-Alpes et épargnant 11 510 € en moyenne.
+ 28% de financement en faveur de l’utilité sociale et environnementale

Année après année, la finance solidaire s’ancre un peu plus sur les territoires et dans le paysage du financement des activités économiques au service de tous. Ainsi, en 2014, ce sont 240 millions d’euros supplémentaires (+ 28 %) qui ont été investis dans des entreprises et associations à forte utilité sociale et environnementale.

Cette croissance significative permet aux épargnants d’agir concrètement en faveur de la lutte contre le chômage et le mal-logement, pour le développement de l’agriculture biologique et des énergies renouvelables, ainsi qu’en faveur de l’entrepreneuriat dans les pays en développement, …

La finance solidaire, un circuit de financement qui permet à chacun de participer à une meilleure cohésion sociale

A l’heure où la France enregistre un taux de chômage record de plus de 3,5 millions de demandeurs d’emplois [1], la finance solidaire a permis en 2014 de financer et soutenir plus de 1 200 associations et entreprises exerçant une activité d’utilité sociale et environnementale. Alors que 74 000 postes ont été détruits en 2014 dans le secteur marchand [2], ce sont ainsi 43 000 emplois qui ont été consolidés, grâce à la finance solidaire, dont 5 200 pour des personnes en situation d’exclusion du marché du travail.

En outre, alors que le mal logement est l’un des visages de la précarité, la finance solidaire a permis en 2014 d’accompagner près de 5 000 nouveaux bénéficiaires vers un logement décent (logement individuel très social, EHPAD…).

‘’Ces résultats sont cette année encore encourageants et devraient convaincre de nouveaux épargnants d’apporter leur contribution à cette finance socialement utile. Tous les membres de Finansol devraient également en tirer des conclusions quant aux perspectives qui s’offrent à eux au moment où ils célèbrent leur vingt années d’association au sein de Finansol : proposer de manière volontariste des produits solidaires répond à une forte attente des épargnants et ces derniers répondent positivement quand ils sont sollicités’’ déclare Frédéric Tiberghien, Président de Finansol.

Méthodologie du Baromètre de la finance solidaire :
Issu des recherches de l’Observatoire de la finance solidaire, ce document simple et complet de 8 pages dévoile les dernières évolutions et tendances du secteur de la finance solidaire en France. Il invite également le lecteur à découvrir tous les produits labellisés Finansol, comment devenir épargnant solidaire et à quoi sert son argent. (Publication annuelle en partenariat avec le quotidien La Croix).

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer


[1Source : Ministère du Travail

[2INSEE 2014

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Guillaume Chocteau (Ressources Solidaires)

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux