1D Lab invente le streaming en version solidaire

Activités culturelles
> 1D Lab invente le streaming en version solidaire

Publié le mercredi 5 novembre 2014

Offrir une alternative solidaire aux mastodontes du streaming musical que sont Deezer et Spotify, c’est l’ambition de 1D Lab, projet lancé sous forme associative en 2012, puis transformé en société coopérative (SCIC) en 2014. « Notre plateforme de streaming équitable, 1D touch, est centrée sur les artistes indépendants, explique Cédric Claquin, responsable de la communication et du développement de cette start-up basée à Saint-Etienne. Vous n’y trouvez ni Rihanna, ni Beyoncé ni La Fouine. »

A l’origine du projet, un constat : les plateformes de streaming offrent aux clients des catalogues de plusieurs millions de titres, mais la rémunération des musiciens est inéquitable, aux alentours de 1 500 euros pour un million d’écoutes en moyenne. « Seuls les artistes les plus populaires arrivent à obtenir une rémunération satisfaisante de leur travail, poursuit M. Claquin. Environ 20 % des contenus ne sont jamais écoutés et leurs auteurs ne perçoivent rien. »


Voir en ligne : Le Monde du 1/10/14 par Jérôme Porier

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

L’ESS toujours plus NET(te) !

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux