50 associations contre l’exclusion lancent l’Autre campagne #DansLaVraieVie

Santé, social, solidarité nationale
> 50 associations contre l’exclusion lancent l’Autre campagne #DansLaVraieVie

Publié le lundi 13 février 2017

Attaquons-nous aux causes de la pauvreté, et non aux pauvres !

Discours politiques stigmatisant les plus exclus, recherche de bouc-émissaires parmi les plus fragiles d’entre nous… Alors que 8,8 millions de personnes vivent sous le seuil de pauvreté en France, les discours de certains responsables politiques se durcissent à leur égard. Loin de « profiter du système » comme certains le clament haut et fort, les personnes en situation d’exclusion ont des conditions de vie insoutenables : privations multiples, honte du regard de l’autre, parcours du combattant pour accéder à ses droits... Pourtant, des solutions existent pour sortir les personnes de l’exclusion ; les acteurs de la solidarité les expérimentent tous les jours. Alors ensemble, choisissons le juste combat : attaquons-nous aux causes de la pauvreté, et non aux pauvres !

Les 50 associations du Collectif ALERTE et du Collectif des Associations Unies se mobilisent ensemble pour mener une Autre campagne contre l’exclusion. Jusqu’à l’élection présidentielle, nous rappellerons sans relâche les réalités sociales à toutes celles et ceux qui instrumentalisent la pauvreté et stigmatisent les plus démunis.

Après la conférence de presse du 4 janvier 2017, place à la mobilisation virale !

L’Autre campagne #DansLaVraieVie sera lancée mercredi 8 février 2017 en fin d’après-midi sur les réseaux sociaux.

Concrètement, en cas de préjugé proféré par un responsable politique stigmatisant les plus fragiles, nous répondrons publiquement, en rétablissant les faits à partir de ce que vivent réellement les personnes.

Le site internet www.50assos-contrelexclusion.org abritera les textes de fact-checking ainsi que des propositions concrètes et chiffrées pour combattre durablement la pauvreté.

Voici quelques exemples de visuels qui seront diffusés massivement sur Facebook et Twitter, à partir de mercredi 8 février 2017 :

JPEG - 222.8 ko
JPEG - 217.2 ko
JPEG - 221.8 ko

Qui sommes-nous ?

Pour la première fois, le collectif ALERTE et le Collectif des Associations Unies ont décidé de se mobiliser ensemble. En font notamment partie : ATD Quart-Monde, les Banques Alimentaires, la Cimade, Emmaüs France, la Fédération des Acteurs de la Solidarité, la Fondation Abbé Pierre, la Fondation de l’Armée du Salut, la Ligue des Droits de l’Homme, Médecins du Monde, les petits frères des Pauvres, le Secours Catholique, Solidarités Nouvelles face au Chômage, l’UNIOPPS…

- Le Collectif ALERTE :
Créé en 1994, le collectif ALERTE est l’aboutissement d’une longue mobilisation des associations de lutte contre l’exclusion. Il regroupe aujourd’hui 38 organisations ayant comme objectif l’éradication de la pauvreté et de l’exclusion par l’accès de tous et de toutes aux droits fondamentaux, dans le respect de l’égale dignité de tous les êtres humains.
Groupe de pression inter-associatif, ALERTE est à l’origine de grandes avancées, comme la loi d’orientation relative à la lutte contre les exclusions de 1998, l’instauration de la CMU, ou plus récemment le plan quinquennal interministériel de lutte contre la pauvreté, intégré dans le programme du candidat François Hollande puis adopté en 2012.
- Le Collectif des Associations Unies :
Constitué en janvier 2008, suite à l’installation de tentes devant la cathédrale Notre Dame par les Enfants de Don Quichotte, le Collectif des Associations Unies réunit aujourd’hui 34 organisations nationales de lutte contre le mal-logement du logement et le sans-abrisme. Ensemble, ces organisations unissent leurs voix pour sensibiliser l’opinion publique et interpeller les pouvoirs publics face au drame persistant de centaines de milliers de personnes contraintes de vivre dans la rue ou dans des conditions de logement inacceptables.
Le Collectif des Associations organise notamment des événements d’ampleur, à l’image des Nuits Solidaires à l’origine de la création de la DIHAL (Délégation Interministérielle à l’Hébergement et l’Accès au Logement), et du concert militant qui se tiendra le 24 février 2017 sur la Place de la République à Paris pour appeler les candidats à la présidentielle à s’engager fermement sur 5 mesures à mettre en place immédiatement pour mettre fin au sans-abrisme et au mal-logement.

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Valérie Mercadal (UNIOPSS)

Mighelina Santonastaso (Fondation Abbé Pierre)

Céline Figuière (FAS)

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux