6ème Journée Nationale de l’Ecoute avec S.O.S Amitié Paris Île-de-France, le 13 novembre 2015

Santé, social, solidarité nationale
> 6ème Journée Nationale de l’Ecoute avec S.O.S Amitié Paris Île-de-France, le 13 novembre 2015

Publié le vendredi 13 novembre 2015

« T’en peux plus, t’es perdu(e)… Résiste, S.O.S Amitié existe !
Si tu ne sais plus à qui parler, tchate avec S.O.S Amitié,
tu seras écouté(e) et respecté(e)…en toute confidentialité. »

Le 13 novembre 2015, à l’occasion de la 6ème Journée Nationale de l’Ecoute, marquée par de nombreuses manifestations organisées par les 50 centres d’écoute S.O.S Amitié, l’association Paris Île-de-France s’adresse aux jeunes et aux adolescents avec d’autres mots que simplement « Un mal. Des mots. »

« L’écoute peut sauver une vie » : 52% des appels par tchat S.O.S Amitié proviennent de jeunes de moins de 25 ans et 10% de moins de 15 ans. Parmi ces appels, 20 % évoquent le suicide.
Selon les derniers chiffres de l’Observatoire des Souffrances Psychiques de S.O.S Amitié, les problèmes relationnels chez les moins de 16 ans sont beaucoup plus importants (près de 30%) que dans toutes les autres classes d’âge (moins de 10%). Les relations conflictuelles avec les autres conduisent en premier lieu aux pensées suicidaires.

L’Observatoire souligne que les problèmes de violence sont de plus en plus évoqués sur le tchat, en particulier par les filles (19,6% versus 5.3% pour les garçons).

L’ensemble des appels à S.O.S Amitié est en constante progression depuis 2011 (+ 36% en 4 ans). En 2014, la violence exprimée par les appelants se présentait sous différentes formes : conduite à risque 6%, violence conjugale 7%, violence morale 10%, abus sexuel 12%, violence physique 13%, inceste 16%, viol 18%, autres violences 18%. La violence sexuelle représente ainsi presque un appel sur deux (46%).

« L’écoute comme moyen de désamorcer la violence » sera d’ailleurs le thème de différentes manifestations organisées par les centres S.O.S Amitié de Nice, Marseille, Besançon, Franche Comté, Saint-Etienne, Angers, Metz, Pas-de-Calais, Avignon, Poitiers, Lyon, Le Mans, Clermont-Ferrand, Bordeaux Toulouse, Montpellier… à l’occasion de cette 6ème Journée Nationale de l’Ecoute.

Toujours besoin de plus d’écoutants bénévoles

Bien que S.O.S Amitié Paris Île-de-France ait réussi à répondre à 25% d’appels supplémentaires en 5 ans grâce à l’augmentation du nombre de ses écoutants, l’association ne parvient toujours à répondre qu’à 1 appel sur 7.

Ainsi chaque mois, plus de 1 000 personnes, la plupart du temps en situation dramatique, n’arrivent pas à joindre S.O.S Amitié.
L’ouverture d’un nouveau centre d’écoute à Paris s’avère donc indispensable pour former des écoutants supplémentaires et répondre à plus d’appels.

Fred Testot s’engage pour S.O.S Amitié !

Pour interpeller ces jeunes et soutenir la création de ce nouveau centre d’écoute, l’acteur, réalisateur et écrivain Christophe Malavoy, parrain de l’association, a été rejoint par le comédien et humoriste Fred Testot qui souligne : « Je suis très heureux d’apporter mon soutien à SOS Amitié pour aider au financement d’un nouveau centre d’écoute. »

Le coût de ce nouveau lieu s’élève à 30 000 euros pour la première année. Il permettra de disposer, à terme, de 50 écoutants additionnels qui répondront à 25 000 appels supplémentaires, dont nombre d’entre eux sauveront incontestablement des vies*.

* Témoignage reçu à l’association :
« J’ai appris dans la nuit que notre fille dépressive de 17 ans, qui avait absorbé des médicaments, vous avait appelés et que vous aviez contacté les pompiers qui lui ont sauvé la vie. Je tiens à vous remercier très vivement de votre écoute bienveillante et de votre initiative sans laquelle notre fille serait très probablement morte. Avec toute ma reconnaissance. »

Les étudiants de l’ISCPA, Institut Supérieur des Médias, soutiennent depuis 3 ans l’association S.O.S Amitié Paris Île-de-France à travers différentes actions de communication dont la création d’un site de crowdfunding ouvert à tous ceux qui veulent soutenir S.O.S Amitié Paris Ile-de-France. Pour les rejoindre : www.alvarum.com/mcei2ecoleiscpa

S.O.S Amitié : Chiffres clés

En France, le suicide est la cause de près de 11 000 décès par an ;
Il est la 1ère cause de mortalité chez les 25-34 ans et la 2ème chez les 15-24 ans.
Dans le monde, 800 000 suicides ont été recensés en 2014, soit une personne toutes les 40 secondes (source OMS 2014).
Dans les pays développés, trois fois plus d’hommes que de femmes décèdent par suicide.
S.O.S Amitié reçoit chaque année en France près de 700 000 appels.
1 600 bénévoles se relaient 365 jours par an, 24h/24.
Les 2 premières causes d’appel sont les souffrances psychiques (42%) et la solitude (38%).
87 % des appels proviennent de la tranche d’âge dite active (25-65 ans).
Les jeunes représentent 52% des appels sur le tchat, 20 % évoquent le suicide, et seulement 4% des appels téléphoniques.
En Île-de-France, S.O.S Amitié ne répond qu’à 1 appel sur 7, faute d’écoutants.

Contact S.O.S Amitié Ile-de-France : tél. : +33 (0)1 41 41 96 87


Voir en ligne : En savoir plus ?

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Territoires d’ESS

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux