A Rio, des sans-abris des favelas créént un « village social

Economie Sociale
> A Rio, des sans-abris des favelas créént un « village social

Publié le mercredi 30 avril 2014

Les habitants les plus démunis d’une favela de Rio de Janeiro ont pris possession d’une usine désaffectée afin d’y créer un « village social ». Un phénomène qui se répand dans les favelas, à deux mois de la Coupe du monde de football.

« Pantalons et chemises à prix de fabrique », peut-on encore lire sur la banderole surplombant l’entrée d’une ancienne usine de l’avenue Itaoca, l’une des artères principales du complexe Alemão, qui regroupe treize favelas parmi les plus pauvres de Rio. A l’intérieur, les hommes s’affairent à la construction d’habitations avec des matériaux de récupération. Rideaux de douche, tôles ou portes renversées : tout ce qui peut faire office de mur ou de toit est bon à prendre. Des commerces ambulants s’installent dans la cour de la friche industrielle. Un village s’improvise au sein même de la favela. Les femmes surveillent l’emplacement qui leur a été attribué, celui de leur future maison.


Voir en ligne : Le Monde du 06/04/14 par Julia Mourri

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Guillaume Chocteau (Ressources Solidaires)

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux