Accessibilité : le faux pas du gouvernement

Fédération des Aveugles et Handicapés Visuels de France
> Accessibilité : le faux pas du gouvernement

Publié le vendredi 18 juillet 2014

Dans quelques jours, un projet d’Ordonnance relative à l’accessibilité va profondément modifier la loi « pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées » du 11 février 2005.

A ce titre, Vincent Michel, le Président de la Fédération des Aveugles et Handicapés Visuels de France s’étonne qu’une Ordonnance remette en cause une loi votée par le Parlement voilà près de 10 ans : « Il serait tout de même curieux que le Parti socialiste, alors dirigé par François Hollande, qui ne trouvait pas cette loi assez avant-gardiste, la vide aujourd’hui d’une large partie de sa substance par le procédé de l’Ordonnance ».

En outre, Vincent Michel s’étonne que les projets de décrets et arrêtés présentés
dernièrement remettent en question sur bien des points les consensus sur lesquels
l’ensemble des parties prenantes avaient abouti lors des précédentes négociations de
l’automne et l’hiver 2013-2014.

Aussi, Vincent Michel s’étonne de la manière dont sont conduites ces nouvelles
négociations : les associations reçoivent le vendredi à 20h un projet d’arrêtés de 40 pages en version inaccessible aux déficients visuels pour une réunion décisive le lundi matin suivant à 9h.

De fait, la Fédération des Aveugles et Handicapés Visuels de France éprouve le plus grand mal à croire la parole politique et les promesses sans lendemain, systématiquement contredites par les projets de décrets et d’arrêtes proposés par l’administration.

Aujourd’hui, le contrat de confiance entre les politiques et les associations est donc
sérieusement remis en cause par ce double discours et les Aveugles de France se posent la question de leur présence future lors de la Conférence Nationale du Handicap (CNH) prévue en fin d’année.

Le 2 juillet dernier, le Président de la République s’est engagé à ne pas attendre 10 ans de plus pour engager les améliorations nécessaires en matière d’accessibilité. La Fédération des Aveugles et Handicapés Visuels de France ne peut que se féliciter d’un engagement aussi solennel que celui-ci mais attend toujours de voir concrètement les bonnes intentions transformées en actes, grâce à l’édiction d’un projet d’Ordonnance largement amendé proposant des délais réellement resserrés et un dispositif persuasif.

Malgré 2 lois sur l’accessibilité en 40 ans, les résultats ne sont toujours pas au rendez-vous et la situation des personnes handicapées et notamment des personnes déficientes visuelles est pourtant critique. L’accessibilité est un droit qui n’a que trop longtemps été relégué au second plan. Le temps de l’action est désormais venu.

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Léo Le Bourhis (Fédération des Aveugles et Handicapés Visuels de France)

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux