Actualité MyFerryLink : La SCOP SeaFrance au tribunal de commerce

Union Régionale des SCOP (Nord - Pas de Calais - Picardie)
> Actualité MyFerryLink : La SCOP SeaFrance au tribunal de commerce

Publié le vendredi 12 juin 2015

Le tribunal de commerce de Boulogne-sur-Mer doit se prononcer aujourd’hui sur la mise en redressement judiciaire de la SCOP SeaFrance. Une décision attendue qui, si elle est actée par les juges, mettra probablement un terme définitif à l’aventure de la société coopérative créée en 2012 par d’anciens salariés de SeaFrance.

Pour mémoire, la SCOP emploie depuis trois ans près de 600 personnes, dont 370 CDI embarqués et 106 sédentaires, qui permettent d’exploiter la flotte de MyFerryLink. Suite au conflit avec l’autorité britannique de la concurrence (CMA) mais aussi à la crise de gouvernance intervenue au sein de la SCOP, Eurotunnel, propriétaire des navires, a décidé de ne pas reconduire ses contrats avec la société calaisienne, qui arrivent à échéance le 1er juillet. Et a annoncé lundi ne vouloir conserver que le fréteur Nord Pas de Calais, un accord ayant été conclu avec DFDS pour lui céder les ferries Berlioz et Rodin.


Voir en ligne : Mer et marine du 11/06/15

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Territoires d’ESS

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux