Affaire viticulteur bio : Une amende symbolique pour Emmanuel Giboulot, le viticulteur qui a dit non aux pesticides

Générations Futures (Ex MDRGF)
> Affaire viticulteur bio : Une amende symbolique pour Emmanuel Giboulot, le viticulteur qui a dit non aux pesticides

Publié le jeudi 27 février 2014

Réaction à chaud de notre Administrateur André Lefebvre présent à Dijon dans le cadre du procès d’Emmanuel Giboulot, viticulteur bio qui comparaissait ce lundi devant le tribunal de Dijon pour avoir refusé de traiter ses vignes avec un pesticide contre un supposé risque d’épidémie de flavescence dorée.

Alors qu’environ 800 personnes étaient venues soutenir Emmanuel Giboulot devant le Tribunal de Dijon, dans l’enceinte du Palais, la Présidente est apparue très à l’écoute des explications de M. Giboulot portant notamment sur une soi-disant urgence à traiter les pieds de vignes de son domaine alors que la flavescente n’était pas présente dans sa commune ni dans les communes voisines ; si cela avait été le cas il aurait effectué un traitement à base pyrètre autorisé en bio, malgré les inconvénients de cet insecticide sur l’équilibre de l’écosystème patiemment construit depuis 43 ans !


Voir en ligne : La suite de l’article...

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Guillaume Chocteau (Ressources Solidaires)

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux