Alcool, drogues, médicaments, somnolence : les jeunes sensibilisés aux risques routiers dans toute la France

MAAF
> Alcool, drogues, médicaments, somnolence : les jeunes sensibilisés aux risques routiers dans toute la France

Publié le vendredi 21 mars 2014

Informer est le premier acte de prévention, c’est pourquoi MAAF Assurances organise depuis 2002, ses « Rencontres MAAF » dans toute la France.En 2014, des jeunes et sociétaires de toute la France vont participer à des opérations de sensibilisation aux dangers de la route, et plus particulièrement sur la « conduite
sous influence » (alcool, drogue, médicaments ) et la « somnolence au volant ».

Au programme, film puis débat avec des professionnels de la prévention. Planning du premier semestre 2014 :
Mercredi 19 mars : Strasbourg (67)
Mardi 25 mars : Avignon (84)
Mardi 1er avril : Saint-Etienne (42)
Jeudi 3 avril : Charleville - Mézières (08)
Mardi 8 avril : Poitiers (86)
Jeudi 10 avril : Saint - Nazaire (44)
Mardi 15 avril : Chambéry (73)

Le programme type d’une « rencontre MAAF » :

- Pour les élèves et enseignants des CFA concernés : ●

  • Visite de l’espace prévention : panneaux informatifs, documents prévention, simulateur d’alcoolémie...
  • Projection d’un film « choc » réalisé par MAAF Assurances et animé par Maïténa Biraben, réunissant témoignages et mises en situation. Des tests effectués en circuit fermé et sous influence (alcool, drogues ou médicaments), démontrent les conséquences sur la conduite automobile.
  • Animation par un Major de police formateur anti-drogue (ancien policier de la Brigade des Stups) pour informer, mettre en garde et prévenir.
  • Questions Réponses avec la salle
  • Diffusion de spots publicitaires, où comment communiquent nos voisins Européens.

- Pour les sociétaires invités en soirée :

  • 19h15 : Accueil des invités et visite de l’espace prévention
  • 19h45 : Projection d’un film sur « les dangers de la somnolence au volant » présenté par le journaliste Victor Robert
  • 20h15 : Table ronde / Débat : associant un médecin spécialiste du sommeil et un major de police ... puis débat avec la salle.
  • 21h15 : Fin de séance..

« Les Rencontres MAAF »

Depuis 2002, pour prévenir des dangers de la route autrement, MAAF Prévention a
décidé de sensibiliser jeunes et sociétaires grâce à ses « Rencontres MAAF ».

Douze ans de rencontres qui ont permis de sensibiliser plus de 40 000 personnes, dont près de 24 000 jeunes.
Douze années à expliquer que la prise de certaines substances (alcool, cannabis,
médicaments) augmente de manière dramatique le risque d’accidents.
Douze années à informer sur les conséquences de la conduite sous influence tant sur le plan de la responsabilité individuelle qu’en matière d’assurance. Ainsi, un assureur ne peut en aucun cas indemniser un conducteur ayant un accident sous l’emprise d’un état alcoolique ou de stupéfiants.

Et depuis 2011, la MAAF a décidé de sensibiliser ses sociétaires à un risque trop souvent méconnu : la somnolence au volant. En cause d’en plus d’une sortie de route sur deux, la somnolence concerne tout le monde.

Chiffres clés :
- L’alcool : L’alcool est impliqué dans un tiers des accidents mortels ! Il empêche le conducteur de maîtriser son véhicule et le risque d’accident est multiplié par 2 dès 0,5 g/l d’alcool dans le sang et par 10 à 0,8 g/l !
- Les drogues : De plus en plus de personnes conduisent sous l’emprise de drogues et en particulier du cannabis alors que conduire sous l’emprise de stupéfiants multiplie par deux le risque d’avoir un accident mortel.
- Les médicaments : Il a été démontré qu’un conducteur ayant pris un médicament sédatif a un risque d’accident 2 à 5 fois plus important.
Certains médicaments peuvent altérer les capacités de jugement, rendre euphorique ou agité, diminuer la rapidité des réflexes ...
- La somnolence au volant : 18 heures de veille active équivalent à 0,5 g d’alcool dans le sang. Sur autoroute, plus d’un décès sur trois est lié à un assoupissement. (Plus d’infos dans le webdocumentaire : www.quandlesommeiltue.com)
- Les jeunes : En 2013, les 18 - 24 ans représentent 21 % de la mortalité routière mai
s seulement 9% de la population et ils représentent 25 % des personnes tuées en présence d’alcool.

Chaque jour, 3 jeunes de moins de 25 ans perdent la vie sur les routes de France.

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Frédéric Castelnau

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux