Allez les filles !

Appels à projets
> Allez les filles !

Publié le mardi 13 décembre 2016

Le sport est un formidable outil d’éducation de la jeunesse : utile en matière de prévention santé, il incite aussi au dépassement de soi et permet aux adolescents isolés de s’intégrer plus facilement. Plus responsables et plus indépendants, les jeunes grandissent et s’émancipent grâce à la pratique d’une activité physique.

Pourtant, les filles sont trois fois moins nombreuses que les garçons à faire du sport, en particulier dans les quartiers populaires et les zones rurales isolées. Pourquoi un tel effacement ? Les raisons sont multiples : une image de soi dégradée à l’adolescence, l’exigence des familles, la pression sociale, une priorité certaine accordée aux garçons, ou encore une offre sportive insuffisamment adaptée.

Aujourd’hui, les pratiques sportives continuent d’être fortement influencées par des stéréotypes « sexués ». Un garçon sur 4 joue au foot contre seulement 4 % des filles, et 1 fille sur 4 pratique la danse contre 1 % des garçons !

Depuis 2005, la Fondation de France a financé plus de 300 projets à dimension sociale et sportive. Le programme « Allez les filles ! » encourage la pratique sportive régulière des jeunes filles de 12 à 25 ans issues des quartiers populaires ou zones rurales isolées.

Les filles sont 3 fois moins nombreuses à pratiquer un sport que les garçons

Quels objectifs ?
- Encourager la pratique d’un sport hebdomadaire chez les jeunes filles issues des quartiers populaires ou isolés.
- Favoriser leur intégration sociale grâce à un accompagnement pédagogique adapté et une ouverture sur l’extérieur.
- Développer et consolider le lien social avec l’entourage : famille, professeurs, employeurs.

Qui peut répondre ?

Cet appel à projets s’adresse à des organismes à but non lucratif ou à gestion désintéressée (association, centre social, club sportif, établissement scolaire, club de prévention, centre éducatif, collectivité locale, etc.) qui justifient d’une expérience avérée dans l’accompagnement des jeunes filles, d’une bonne connaissance du contexte et d’un ancrage solide sur le territoire.


Voir en ligne : En savoir plus ?

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Guillaume Chocteau (Ressources Solidaires)

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux