Angry Birds, Google Maps, Facebook... La NSA espionne aussi les applis

Revue de presse de Ess toujours plus net
> Angry Birds, Google Maps, Facebook... La NSA espionne aussi les applis

Publié le jeudi 30 janvier 2014

A chaque lancement d’une application, la NSA et son homologue britannique récupèrent la localisation de l’utilisateur et ses contacts.

L’agence américaine de renseignement NSA chargée des interceptions de communications, mais aussi son homologue britannique GCHQ, ont collecté une incroyable quantité des données sur les utilisateurs d’applications pour smartphone, que ce soit Angry Birds, Facebook ou Google Maps, révèle le "New York Times" lundi 27 janvier.

Après les révélations sur la collecte des métadonnées téléphoniques, sur la récupération des SMS ou encore la surveillance des plateformes de jeux en ligne, de nouveaux documents fournis par l’ancien consultant Edward Snowden dévoilent encore un peu plus la portée des activités de surveillance de la NSA.


Voir en ligne : Le Nouvel Observateur du 28/01/14

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

L’ESS toujours plus NET(te) !

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux