Après 5 ans d’horreur, ne laissons pas ce conflit faire plus de victimes

Amnesty International
> Après 5 ans d’horreur, ne laissons pas ce conflit faire plus de victimes

Publié le lundi 21 mars 2016

« On nous torturait tous les jours. Au cours de mes trois ans d’emprisonnement, je n’ai pas quitté ma cellule une seule fois ».
Un avocat à Alep, ancien détenu libéré en mai 2014

Aujourd’hui, le conflit en Syrie entre dans sa 6e année. Mais ce n’est pas la date anniversaire qui nous encourage à faire appel à vous.
Aujourd’hui, c’est pour pousser les gouvernements à tout mettre en œuvre pour protéger les civils pris au piège du conflit et les réfugiés qui fuient l’horreur que nous avons besoin de vous et de votre appui financier.

Témoignages, enquêtes, analyses : en 5 ans, grâce à des donateurs tels que vous, Amnesty International a réussi à publier 30 rapports de recherche sur la Syrie ainsi que de nombreux communiqués de presse sur l’utilisation de bombes à sous-munitions, la famine comme arme de guerre, les disparitions forcées, les exécutions, les différentes formes de tortures.

Chaque don nous est précieux pour faire pression et interpeller les gouvernements.
Ne laissons pas ce conflit qui a déjà fait plus de 250 000 morts, dont de nombreux enfants* et 11 millions de déplacés et réfugiés, faire plus de victimes. Partout dans le monde, ce n’est que grâce au soutien de ses membres et donateurs qu’Amnesty International peut influencer les décideurs et faire en sorte que les droits humains l’emportent.

N’attendez pas, donnez-nous les moyens d’agir en Syrie et partout dans le monde.
faire un don

Un grand merci pour votre solidarité !


Voir en ligne : En savoir plus ?

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Maryline Griffon (Amnesty International)

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux