Après le 13 novembre : refus, compassion et vigilance

Union Nationale des Missions Locales
> Après le 13 novembre : refus, compassion et vigilance

Publié le mardi 17 novembre 2015

Vendredi 13 novembre, la France a été une nouvelle fois victime d’attentats terroristes à Paris et à Saint-Denis, qui ont fait 129 morts et prés de 350 blessés, dont beaucoup se trouvent encore dans un état grave. Ces attentats revendiqués par l’organisation terroriste Daesh, sont d’une rare cruauté et inhumanité. L’UNML exprime sa solidarité et sa profonde compassion aux familles des victimes, pour la plupart des jeunes qui profitaient tranquillement de leur soirée entre amis, au Bataclan, au restaurant ou au stade de France.

Elus issus du suffrage universel, nous sommes fondamentalement attachés aux valeurs républicaines comme à la démocratie et nous refusons l’obscurantisme et la barbarie qui remettent en cause la Liberté, l’Égalité et la Fraternité.

L’UNML propose aux Missions Locales de s’associer au moment de recueillement national à la mémoire des victimes. Un temps de débriefing peut être mis à profit également par l’employeur pour échanger avec les équipes sur leur ressenti et leur analyse de la situation, d’où peuvent émerger des propositions d’action pour renforcer l’action auprès des jeunes.


Voir en ligne : La suite de l’article...

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Guillaume Chocteau (Ressources Solidaires)

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux