Assouplissement de l’ouverture de droit aux indemnités journalières : Une avancée pour les salariés précaires et les temps partiels

Confédération Française Démocratique du Travail
> Assouplissement de l’ouverture de droit aux indemnités journalières : Une avancée pour les salariés précaires et les temps partiels

Publié le mercredi 29 janvier 2014

Le Premier ministre vient d’annoncer l’assouplissement du seuil permettant aux salariés en arrêt de travail pour maladie ou maternité de bénéficier des indemnités journalières. Aujourd’hui fixé à 200 heures de travail au cours d’un trimestre, ce seuil sera abaissé à 150 heures.

C’est d’abord une mesure de justice, pour les salariés qui subissent la précarité de l’emploi et le temps partiel, en particulier les jeunes et les femmes. C’est aussi une mesure de cohérence à la suite de la dernière réforme des retraites, qui prévoit un abaissement similaire du seuil de validation d’un trimestre pour la retraite, de 200 à 150 heures de travail au Smic.

La CFDT, qui a porté cette double demande, se félicite de l’ouverture de droits nouveaux en matière de santé et de droits à la retraite pour les salariés les plus précaires.

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

La CFDT

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux