Attentats de Paris : quand Snowden discute avec le créateur de The Wire

Revue de presse de Ess toujours plus net
> Attentats de Paris : quand Snowden discute avec le créateur de The Wire

Publié le jeudi 24 mars 2016

Selon un rapport obtenu par le New York Times, le chiffrement n’a pas été utilisé par les terroristes du 13 novembre 2015 à Paris, qui ont préféré la bonne vieille méthode des téléphones jetables. Une information qui a donné lieu à un échange entre Edward Snowden et le créateur de la série TV « The Wire », David Simon, sur les vertus de la surveillance.

L’information n’est pas nouvelle, mais elle a le mérite d’être claire. À l’occasion de l’arrestation de Salah Abdeslam, le New York Times est revenu samedi sur la préparation des attentats de Paris de novembre 2015, pour indiquer que les enquêteurs n’avaient découvert aucune trace d’échanges de messages chiffrés entre les conspirationnistes. Plutôt que de risquer d’être mis sous surveillance parce qu’ils communiquent par des voies sécurisées, les organisateurs des attentats ont acheté un grand nombre de téléphones jetables, utilisés pour des actions très précises.


Voir en ligne : Numérama du 22/03/16 par Guillaume Champeau

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

L’ESS toujours plus NET(te) !

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux