Baisse des niveaux sonores : Entre satisfaction et inquiétude !

Activités culturelles
> Baisse des niveaux sonores : Entre satisfaction et inquiétude !

Publié le lundi 18 septembre 2017

Le décret sur la gestion sonore vient de paraître au JO

D’ici le 1er octobre 2018, le niveau sonore maximum autorisé dans les lieux diffusant de la musique amplifiée devra passer de 105 à 102 décibels A (dBA) : trois décibels en moins qui soulèvent de nombreux commentaires chez les professionnels du spectacle vivant et des musiques actuelles.

Conçu pour protéger l’audition du public et la santé des riverains, le décret du 7 août 2017 s’appliquera dans les lieux clos - salles de concert, discothèques, bars, etc. - et dans les festivals en plein air. Bien avant sa parution, les salles de concerts et discothèques, conscientes de leur responsabilité avaient créés leurs outils et accueillent de façon positive ce changement.


Voir en ligne : La suite sur le site d’origine...

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Territoires d’ESS

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux