Besoins des personnes fragiles à domicile : Adessadomicile et UNA saluent le nouveau Président de la République et la nomination de madame Agnès Buzyn Ministre des solidarités et de la santé

Adessadomicile
> Besoins des personnes fragiles à domicile : Adessadomicile et UNA saluent le nouveau Président de la République et la nomination de madame Agnès Buzyn Ministre des solidarités et de la santé

Publié le jeudi 18 mai 2017

Elles poursuivent la sensibilisation des candidats aux élections législatives

Adessadomicile et UNA saluent l’élection du nouveau président de la République et la nomination de madame Agnès Buzyn Ministre des solidarités et de la santé et souhaitent que ce nouveau quiquennat soit porteur d’espoir pour les plus fragiles.

Les deux fédérations –qui rassemblent 1 salarié sur 2 des services à domicile non lucratifs et interviennent tous les jours auprès d’1 million de personnes - rappellent qu’en mars dernier, un questionnaire rassemblant des propositions fortes pour le secteur des services à domicile, avait été transmis à quatre candidats à l’élection présidentielle.

Les équipes d’Emmanuel Macron -avec qui les présidents Patrick Malphettes (Adessadomicile) et Guillaume Quercy (UNA) avaient échangé de vive voix- avaient rappelé dans un courrier officiel l’engagement d’En Marche en faveur d’un « secteur des emplois à domicile, à la fois réservoir d’emploi et d’amélioration de la qualité de vie » devant « se situer au centre de cette double préoccupation ».

Pour Patrick Malphettes et Guillaume Quercy « ces mesures ont certes le mérite d’exister, elles sont positives. Néanmoins, elles semblent, en l’état, bien prudentes au regard des enjeux d’un secteur fortement sinistré qui a résolument besoin d’un engagement fort de l’Etat permettant une véritable prise en charge financière de la dépendance. Nous serons vigilants à ce que les engagements pris, en particulier en matière de prévention, d’aide aux aidants et de rémunération des professionnels soient respectés. A chaque fois que cela sera nécéssaire, nous serons aux avant-postes pour protéger les plus fragiles d’entre nous contre le risque de délitement de notre cohésion sociale ».

En attendant de pouvoir sensibiliser madame Buzyn, les adhérents des deux fédérations se mobilisent dans le cadre des législatives, de sorte que tout candidat en métropole et outre-mer prenne connaissance des propositions portées par Adessadomicile et UNA pour en tenir compte dans leur programme et l’exercice de leur mandat.

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Manon Daffara (UNA)

David Zeisler (Adessadomicile)

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux