Bilan positif pour le Smic allemand

Rémunérations / Pouvoir d’achat / Traitements / indemnisations
> Bilan positif pour le Smic allemand

Publié le vendredi 2 septembre 2016

Le salaire minimum en Allemagne n’a ni pénalisé l’emploi, ni favorisé l’inflation selon une étude de l’institut de Nuremberg.

Avant que le salaire minimum de 8,50 € par heure ne soit imposé à l’échelle fédérale début 2015, des experts avertissaient que la mise en place du dispositif provoquerait des licenciements massifs et compliquerait la situation des employés, plus qu’elle ne l’améliorerait. Or, une étude de l’institut de Nuremberg de recherche pour le marché du travail et l’emploi (IAB) a prouvé que le SMIC n’a pas supprimé de postes en Allemagne. Les craintes étaient donc infondées. L’institut de Nuremberg a interrogé environ 16 000 entreprises, dont près de 20 % ont affirmé avoir été affecté directement ou indirectement par la mise en place du salaire minimum.

La majorité d’entre elles n’a pas réagi aux nouvelles contraintes salariales par une augmentation du nombre de licenciements. Certaines ont augmenté le prix de leurs produits ou services. Mais selon les chercheurs de l’IAB, les entreprises affectées par le SMIC à avoir pris cette décision sont rares (18 %).


Voir en ligne : Euractive du 22/08/16 par Nicole Sagener

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Guillaume Chocteau (Ressources Solidaires)

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux