CGT, Medef : deux côtés du miroir ?

Partenaires Sociaux
> CGT, Medef : deux côtés du miroir ?

Publié le mardi 26 avril 2016

Le dialogue social se tend sérieusement au niveau national en France en ce moment. Alors que certains essaient de trouver les voies de compromis sociaux positifs, certes difficiles à construire mais permettant une modernisation des rapports sociaux face aux évolutions économiques et sociales, d’autres parmi les plus importants des partenaires sociaux se figent dans des attitudes de blocage ou de chantage. Et cela au moment où le chômage atteint des niveaux records et où le travail tend à se détacher de l’emploi avec le développement de formes nouvelles d’emploi. Là où il faudrait chercher des réponses collectives et partagées, ils privilégient l’affrontement, rejetant sur l’autre tous les maux de notre société.

D’un côté, la CGT en congrès condamne toutes les négociations (ANI de décembre 2013 sur la formation professionnelle, accords sur l’assurance chômage, Ani sur les retraites complémentaires) et lois récentes ou en cours (dont bien sûr le projet de loi travail). Elle remet en question le dialogue social « dont le sens, le contenu et l’utilité ne sont jamais posés dans l’intérêt des salariés ». Malgré son affaiblissement dans les entreprises comme au niveau national, la CGT préfère souvent dans ses derniers bastions la vieille technique du blocage comme conception des rapports sociaux.


Voir en ligne : Les clés du social du 23/04/16

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Guillaume Chocteau (Ressources Solidaires)

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux