Campagne de l’ESS pour les présidentielles lancée...

Editorial du 20/03/2017

Editoriaux des lettres d’information hebdomadaires
> Campagne de l’ESS pour les présidentielles lancée...

Publié le lundi 20 mars 2017

Si vous souhaitez continuer à avoir l’essentiel de l’actualité de l’économie sociale et solidaire pendant la campagne des législatives (Dans 2 mois !) directement sur un site, un compte twitter, une page facebook et une lettre d’information, il faut soutenir le seul média global, transversal et dédié à l’ESS dont les chiffres sont publics et transparents. Le million de lecteurs de notre site et nos "suiveurs" sur les réseaux sociaux doivent prendre conscience que ce travail de veille et de mise en forme est un vrai travail. Si vous voulez que cela continue, pensez à adhérer ou mettre en place un don automatique ! Merci

La campagne présidentielle est lancée depuis quelques jours (officiellement avec la fin de la collecte des parrainages). Et les acteurs de l’ESS ont lancé les campagnes de lobbying et d’information auprès des candidats pour exposer leurs idées ; fédération des entreprises d’insertion, UNAPEI, RTES, Ligue de l’enseignement ou encore l’association pour l’autogestion. Les idées pour une meilleure société fusent, se structurent, s’argumentent, s’avancent,... L’ESS a de belles idées, pour une belle société inclusive, respectueuse, démocratique et intégrant le collectif. Sera t elle entendue ? Et appliquée ?
La semaine de l’ESS à l’école a commencé lundi dernier. Mettre la collaboration et la non concurrence entre les individus au coeur même de ce qui façonne les générations à venir est un enjeu de taille. L’ESPER profite de cette semaine pour, elle aussi, mettre un pied dans la campagne présidentielle et publier un "appel collectif pour une Education à l’économie et solidaire".

Le secteur protégé s’est largement structuré et développé sur les décades passées. Parce qu’il correspond à un vrai besoin de citoyenneté et d’insertion, mais aussi parce qu’il a su dépasser les pièges du travail adapté en créant de vrais plus-values économiques et respectueuses. Entre les salons, les clubs entreprises, la RSE a contribué également à la reconnaissance du secteur. L’accord signé par le Ministère de l’emploi pour le développement du secteur adapté rappelle que les 758 entreprises adaptées représentent 25 000 salariés en situation de handicap (sur 31000) et que dans neuf cas sur dix, les contrats sont à durée indéterminée.
Si notre illustre auteur Molière était encore vivant, il condamnerait probablement l’utilisation de son nom pour une clause dont l’esprit est à l’opposé de ses combats philosophiques d’humanisme et de vérité. La clause Molière a été unanimement critiquée par les partenaires sociaux, employeurs et salariés. Peut être une utilisation de campagne politique d’une question sociale ?

Bonne lecture !
Bonne semaine !


Voir en ligne : Retrouvez la lettre d’information hebdomadaire de Ressources Solidaires

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Guillaume Chocteau (Ressources Solidaires)

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux