Ces clichés qui plombent les femmes en entretien d’embauche

Recrutement / Recherche / Employabilité
> Ces clichés qui plombent les femmes en entretien d’embauche

Publié le lundi 20 mars 2017

Selon le Code du Travail, aucune personne ne peut être écartée d’une procédure de recrutement en raison notamment de son sexe, sa situation de famille ou son âge. Voilà pour la théorie…

« Quand vous m’avez demandé de réfléchir à des clichés entendus en entretien d’embauche, ma première réaction a été de soupirer », concède-t-elle. Encore un article sur le sujet ? Silvana Frazzetta s’en passerait volontiers. Mais cette consultante, fondatrice d’Atmosphère Coaching, reconnaît vite que c’est nécessaire car encore trop d’actualité. « Quand j’entends certaines choses en accompagnement, voire plus simplement autour de moi, il y a de quoi être encore choquée. »

« La grossesse, c’est pour quand ? »

Même si la question - illégale - est rarement posée de façon frontale, elle arrive. « J’ai accompagné une salariée de 28 ans à qui on a demandé de façon anodine si elle avait des projets, témoigne Silvana Frazzetta. On sait ce que ça veut dire. Elle allait justement se marier et s’est demandé quoi répondre. »


Voir en ligne : Cadre Emploi du 09/02/17 par Céline Chaudeau

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Guillaume Chocteau (Ressources Solidaires)

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux