Chiffres du chômage : l’inversion attendra

Force Ouvrière
> Chiffres du chômage : l’inversion attendra

Publié le jeudi 9 janvier 2014

Les chiffres des demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi pour le mois de novembre 2013 ne constituent pas une surprise. La catégorie A augmente de 0,5% sur un mois. Sur un an le nombre de demandeurs d’emploi inscrits sans aucune activité a augmenté de 5,6%. La situation des chômeurs de longue durée (un an ou plus + 13,4 sur un an) et des seniors (cat. A +11,7 sur un an) ne cessent de s’aggraver.

Face à la communication pour le moins alambiquée des pouvoirs publics, force est de constater que le nombre de demandeurs d’emploi continue sa dramatique progression. La croissance pour 2014 oscillant vraisemblablement à moins de 1%, elle ne suffira pas à faire baisser durablement le chômage.

Comme ne cesse de le répéter, Force ouvrière, c’est bien d’un changement de politique macro-économique dont la France et l’Europe ont besoin. Relance de la consommation par la hausse des salaires, traitements et pensions, mise en œuvre d’une politique volontariste de grands travaux à l’échelle européenne, réforme fiscale d’ampleur remettant au centre du système l’impôt sur le revenu, fin des politiques de restrictions budgétaires et des coupes dans les dépenses publiques, remise en cause du pacte budgétaire européen, tels sont les ingrédients indispensables pour sortir de la crise. C’est ce que Force Ouvrière rappellera lors du grand meeting qu’elle organisera le 29 janvier 2014 à Paris

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Force Ouvrière

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux