Chômage : faut-il avoir peur des mini-jobs ?

Politique de l’emploi
> Chômage : faut-il avoir peur des mini-jobs ?

Publié le vendredi 21 février 2014

Institués il y a dix ans en Allemagne, ces petits boulots ont permis de créer 2,5 millions d’emplois. Leur concepteur, Peter Hartz, préconise de s’en inspirer.

Panique à bord ! Le ministre du Travail Michel Sapin a prétexté un débat parlementaire incontournable. Et la ministre des Affaires sociales Marisol Touraine, elle, a repoussé sine die. Tout plutôt que d’être surpris en compagnie de Peter Hartz, l’inventeur des "mini-jobs" à l’allemande venu présenter ses derniers travaux à Paris ! "Je ne suis pas le diable", lâche "Herr Doktor" au "Nouvel Observateur" après que ces rendez-vous ministériels prévus de longue date eurent été annulés au dernier moment. Il aura suffi que les médias fassent de ce solide Sarrois un possible inspirateur de François Hollande pour que le gouvernement panique.


Voir en ligne : Le Nouvel Observateur du 08/02/2014

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Guillaume Chocteau (Ressources Solidaires)

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux