Conseil Supérieur de l’ESS du lundi 9 octobre : le Mouves se félicite des priorités fixées par Nicolas Hulot pour l’ESS et l’innovation sociale

Mouvement des entrepreneurs sociaux
> Conseil Supérieur de l’ESS du lundi 9 octobre : le Mouves se félicite des priorités fixées par Nicolas Hulot pour l’ESS et l’innovation sociale

Publié le mercredi 11 octobre 2017

Ce matin, le Ministre de la Transition écologique et solidaire, Nicolas Hulot, a présidé son premier Conseil Supérieur de l’ESS, accompagné de Christophe Itier, nouveau Haut-Commissaire à l’ESS et à l’Innovation Sociale. Ils ont annoncé les priorités fixées pour accompagner le développement de toutes les entreprises de l’ESS qui seront travaillées par le Conseil supérieur de l’ESS dans les prochaines semaines.

Le Mouves se félicite que les deux propositions phares portées dans son plaidoyer en 2017, et travaillées en amont avec les entrepreneurs sociaux sur le terrain, aient été retenues par le gouvernement comme axes majeurs de travail pour lancer une dynamique globale en faveur de la transition économique et sociale :

Un Social Business Act à la française, permettant de développer le flux d’affaires des entreprises sociales, notamment à travers le déploiement de clauses sociales et environnementales exigeantes pour les administrations et entreprises publiques mais aussi pour les entreprises classiques. Il permettra aussi de créer un cadre global clarifié et simplifié pour les structures agissant dans l’intérêt général.

Un Accélérateur d’innovation sociale, pour accompagner des expérimentations d’utilité sociale et l’essaimage des solutions de demain. Ce dernier préfigure un réel espace de co-construction entre les entreprises sociales et l’Etat et impulsera des évolutions positives dans les politiques publiques. Sur ce volet, sur proposition du Mouves, le candidat Emmanuel Macron avait proposé qu’1 milliard d’euros sur le quinquennat y soit consacré, nous serons donc attentifs à ce que ces moyens puissent être déployés, notamment en s’appuyant sur le fond de 10 milliards pour l’innovation.

Ainsi s’annonce une nouvelle ambition pour faire de l’économie sociale et solidaire un réel levier de développement économique et de création d’emplois sur les territoires, mais aussi de co-construction de la grande transition écologique et solidaire dont notre pays a tant besoin.

Dans un contexte de nécessaire réajustement de la politique gouvernementale en faveur de la justice sociale, le Mouves prendra toute sa part dans les prochaines semaines, pour mener à bien ces chantiers, dans une démarche aussi exigeante que constructive, et ainsi porter l’ambition partagée d’une société plus juste, libre et solidaire aux côtés du nouveau haut-commissaire à l’ESS et l’innovation sociale.

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Mathilde Berody (MOUVES)

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux