Contrat de génération : la branche des sociétés d’assurances est la première à signer un accord

Groupement des Entreprises Mutuelles d’Assurance
> Contrat de génération : la branche des sociétés d’assurances est la première à signer un accord

Publié le lundi 13 mai 2013

La FFSA
,
le
GEMA
et
les
organisations syndicales
CFDT,
CFE-CGC, CFTC et CGT
,
ont signé
le
premier accord de branche relatif au contrat de génération.

Les signataires se sont
fixés
un triple objectif
 :
recruter
en trois ans
au moins 2 000
jeunes en
contrat à durée indéterminée, maintenir
dans
l’emploi
autant de
seniors et
mener des actions
en faveur de
la transmission des savoirs et des compétences
dans l’entreprise
.

Une politique volontariste de recrutement

L
es
signataires de l’accord
prévoient
l’embauche,
dans les sociétés d’assurances,
d’au moins
2 000
jeunes
en contrat à durée indéterminée
pendant la
durée de l’accord,
malgré
un contexte économique
difficile.

Un nombre équivalent
de seniors de 57 ans et plus
sera
ainsi maintenu dans
l’
emploi
et
l
e
recrutement
de salariés
d’
au moins 55 ans
se poursuivra
.

Un accompagnement du parcours professionnel

Afin de faciliter l’intégration des jeunes dans l’entreprise, l’accord prévoit notamment
l’organisation
de
parcours d’
accueil, la
réalisation
d’un
entretien de suivi des nouveaux entrants
et
l’amélioration de la
qualité des stages.

L
a mise en place de bin
ômes entre salariés expérimentés et jeunes
embauchés,
ainsi que le tutorat, seront également encouragés
.

L’accès à
l’apprentissage et
au contrat de professionnalisation
sera développé
, en particulier via le
réseau des Ambassadeurs des métiers de l’assuran
ce. Ces formations, qui favorisent l‘accès des
jeunes à un CDI, ont représenté 20,3% des recrutements du secteur en 2011.

Concernant les seniors, les entreprises sont invitées à poursuivre leurs efforts
en matière de
prévention des risques professionnels,
dans une optique d’amélioration continue de la qualité de vie
au travail.

De même l
es dispositifs d’
aménagement des fins de carrière et
de
transition entre activité et
retraite
sont encouragés
.

Des engagements
en faveur
des
petites et moyennes entreprises

L’Observatoire de l’évolution des métiers de l’assurance
pourra
assister
les entreprises, dont l’effectif
est compris entre 50 et moins de 300 salariés,
dans la réalisation du diagnostic
sur la situation de
l’emploi
prévu par les textes.

Des actions
de communication et de sensibilisation
en faveur de la formation et de la reconnaissance
des qualifications des seniors
seront
également
menées
auprès des TPE/PME
.

En 2011, 65% des
salariés seniors ont eu accès à une formation.

Par ailleurs, afin d’encourager les TPE/PME à développer une gestion active de leur pyramide des
âges
, Opcabaia
sera sollicité pour
la prise en charge
du coût de réalisation du
diagnostic de Gestion
prévisionnelle de l’emploi et des compétences (GPEC)
.

La FFSA, le GEMA et les organisations signataires
réaffirment
, au travers de la mise en place
du contrat de génération,
leur volonté d’accompagner le développement des entreprises du
secteur
de l’assurance
, en alliant sécurisation des parcours professionnels et compétitivité
.

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Nathalie Irisson (GEMA)

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux