Contrats aidés et temps de travail réduit dans certaines associations

Management / Encadrement / Mobilité
> Contrats aidés et temps de travail réduit dans certaines associations

Publié le vendredi 21 novembre 2014

Outre les conditions de rémunération, la gestion de l’emploi dans les quatre familles de l’économie sociale illustre leurs caractéristiques différentes. Le recours aux contrats aidés est concentré dans les associations. Ils représentent en moyenne 6 % des contrats de travail associatifs en 2011 alors qu’ils ne sont quasiment pas utilisés dans les coopératives et demeurent marginaux dans les mutuelles et les fondations. L’importance des contrats aidés varie beaucoup suivant les catégories d’association : ils concernent 35 % des salariés dans les associations d’aide par le travail, œuvrant pour l’insertion des personnes handicapées, et 7 % dans la culture ainsi que le sport (figure 4). Ils sont rares dans l’aide sociale à domicile, l’accueil des personnes âgées et la santé.

D’autre part, avec une moyenne de 1 150 heures par poste, le temps de travail est également plus réduit dans le monde associatif. En effet, l’animation culturelle ou sportive se fait plus souvent avec des contrats à temps partiel sur courte période, contrairement à l’action sociale et à l’éducation. Le temps partiel est par ailleurs très répandu dans les associations d’aide à domicile.


Voir en ligne : INSEE

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Guillaume Chocteau (Ressources Solidaires)

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux