Cybersurveillance au travail : l’employeur peut-il épier l’utilisation d’Internet et des réseaux sociaux par ses salariés ?

Revue de presse de Ess toujours plus net
> Cybersurveillance au travail : l’employeur peut-il épier l’utilisation d’Internet et des réseaux sociaux par ses salariés ?

Publié le mercredi 13 septembre 2017

La Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) vient d’interdire à un employeur de prendre connaissance des mails privés de son salarié et d’utiliser leur contenu dans le cadre d’une procédure disciplinaire (arrêt). La mise en place de mesures de surveillance des communications électroniques des salariés doit en effet respecter plusieurs conditions pour être licite.

Cette protection de la vie privée existe-t-elle pour l’activité du salarié sur les réseaux sociaux ?
Surveiller l’activité numérique privée du salarié

Les conditions d’une surveillance de l’usage d’une messagerie instantanée au travail à des fins personnelles

Un salarié roumain, M. Barbulescu, avait créé un compte de messagerie instantanée Yahoo Messenger à la demande de son employeur. Le règlement intérieur (lu et signé par le salarié) interdisait son usage à des fins personnelles.


Voir en ligne : The Conversation du 10/09/17 par Nathalie Devillier

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

L’ESS toujours plus NET(te) !

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux