Découvrir le modèle Scop à l’occasion de la Semaine de la transmission-reprise du 14 au 27 novembre 2016

Confédération Générale des SCOP
> Découvrir le modèle Scop à l’occasion de la Semaine de la transmission-reprise du 14 au 27 novembre 2016

Publié le mercredi 23 novembre 2016

La semaine de la transmission-reprise mise en place par le ministère de l’Economie et des Finances se déroule pour la 1ère fois, du 14 au 27 novembre 2016 et constitue un moment privilégié qui vise à sensibiliser les dirigeants aux enjeux de la transmission, notamment la nécessité d’anticiper le processus de transmission, et à changer le regard sur la reprise, souvent délaissée au profit de la seule création d’entreprise. Les outils de la campagne et notamment le site internet dédié permettent également aux cédants et repreneurs potentiels de s’orienter plus facilement vers les réseaux d’accompagnement comme la Confédération générale des Scop.

Les Scop : une solution pour la transmission d’entreprises saines

Depuis plusieurs années, la croissance des créations issues de transmissions d’entreprises saines s’est renforcée et poursuit son essor. Cette tendance s’illustre par la transmission en Scop de 40 entreprises pour l’année 2015. La CG Scop a lancé plusieurs volets de campagne de communication dont son site dédié à la transmission d’entreprise en Scop : www.jetransmetsamessalaries.fr.

Véritable solution pour les dirigeants qui souhaitent céder leur entreprise, en raison notamment du départ à la retraite, la transmission aux salariés évite la disparition de nombreuses entreprises faute de repreneur.

Départ en retraite : l’occasion de céder son entreprise à ses salariés

Entreprise Hervé Durand
Fondée en 1979, Hervé Durand, entreprise spécialisée dans la plomberie, le chauffage, l’électricité et la maintenance, basée à Champtoceaux, dans le Maine-et-Loire, a été transmise par son dirigeant éponyme à ses 31 salariés en vue de son départ à la retraite. 37 ans après sa création, son fondateur, Hervé Durand, a notamment choisi la transmission afin de faire perdurer le savoir-faire de l’entreprise mais aussi les valeurs humaines de son équipe.
Pour l’accompagner dans cette démarche, un comité de pilotage s’est formé et le projet a fait l’unanimité auprès des salariés. La société Hervé Durand a été accompagnée tout au long du processus de transmission par l’Union régionale des Scop de l’Ouest. Depuis décembre 2015, la Scop est dirigée par Richard Ménoret, ancien responsable du pôle électricité.
Plus d’information sur www.hervedurand.com

Datakit
Créée en 1992, par Francis Cadin, Datakit est un éditeur de solutions d’échange de données CAO spécialisé dans le développement de logiciels de conversion, situé à Lyon Gerland. Datakit fait partie des 5 entreprises dans le monde à avoir développé une technologie de conversion de données techniques. Francis Cadin, son fondateur, a choisi la transmission en Scop dans l’objectif de pérenniser l’activité de l’entreprise et d’éviter une reprise extérieure, à l’occasion de son départ à la retraite. Lors de ce projet, l’entreprise a pu compter sur l’appui de l’UR Scop Rhône-Alpes et Transméa, une société de capital-risque dédiée à la reprise d’entreprises par leurs salariés. Transmise à 19 de ses 25 salariés en juillet 2015, la Scop est actuellement dirigée par Olivier Rigollet, ancien directeur général adjoint.
Plus d’information sur www.datakit.com

À savoir sur les Scop et les Scic

La France compte 2 855 Sociétés coopératives et participatives qui emploient près de 51 500 salariés.
La Scop a la particularité d’appartenir à ses salariés associés majoritaires (ils détiennent au minimum 51 % du capital et 65 % des droits de vote). Impliqués, ils sont aussi motivés par le système de répartition équitable de la richesse produite (entreprise, capital, salariat) : en moyenne, les Scop redistribuent plus de 40 % des résultats à leurs salariés. La Scic a la particularité d’associer autour d’un projet commun toute personne physique ou morale (dont les salariés et les bénéficiaires). Les décisions fonctionnant sur un principe démocratique, chaque associé détient une voix lors des assemblées générales, quel que soit le montant de son capital.

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Corinne Lefaucheux (CGSCOP)

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux