Derrière le MOOC à la française : Google

Revue de presse de Ess toujours plus net
> Derrière le MOOC à la française : Google

Publié le jeudi 31 octobre 2013

La nouvelle ne fera pas rire tout le monde. La plateforme de cours en ligne grand public récemment lancée par le gouvernement français s’appuie sur la technologie d’edX, l’attelage des prestigieuses universités américaines Harvard et du Massachusetts Institute of Technology... soutenu allégrement par Google.

"C’est la première fois qu’un ministre de l’éducation s’engage pour l’enseignement en ligne (...). L’adoption par la France de notre plateforme est la preuve du potentiel de notre solution", se félicitait le patron d’edX, Anant Agarwal, dans un communiqué passé inaperçu le 3 octobre, au lendemain de l’annonce de la création de "FUN", l’acronyme pour France université numérique, par Geneviève Fioraso, la ministre de l’éducation et de l’enseignement supérieur.

Le MOOC (pour "massive open online course") à la française se construit donc sur des fondations américaines. FUN doit donner ses premiers cours virtuels en janvier 2014. Il sera possible de s’inscrire à partir du 28 octobre. Le site est encore à l’état de vitrine.


Voir en ligne : Le Monde du 16/10/13 par Julien Dupont-Calbo

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

L’ESS toujours plus NET(te) !

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux