Développement d’échelle et banalisation de l’ESS ?

Finances solidaires / Micro crédit / monnaies solidaires / Fundraising
> Développement d’échelle et banalisation de l’ESS ?

Publié le mercredi 6 juillet 2016

L’année 2016 aura vu deux évènements dans la finance de l’ESS que j’aimerai rapprocher :
- la liquidation de SOFINEI, société coopérative de financement des entreprises d’insertion, créée en 2005, par le Comité national des entreprises d’insertion, en partenariat avec l’IDES et le Crédit coopératif.
- la création du fonds NOVESS, par la CDC, le Crédit coopératif, IRCANTEC et BNP PARIBAS, après la fin du PIA ESS.

Sofinei et Fond Novess interviennent tous les deux en fonds propres. J’y vois toutefois quelques différences notables.

D’un coté, un capital social d’un million et demi d’euros apportés en 3 mois par un peu plus de 200 entreprises d’insertion pour combler une lacune dans la gamme des financements apportés par le système financier. D’un autre coté, un capital de 50 millions d’euros trouvés après plusieurs mois de recherche auprès du système financier et des plus grosses capitalisations. BNP Paribas a, par exemple, un capital social de 2,5 milliards et un produit net bancaire de 10 844 millions d’euros au 31 mars 2016 .


Voir en ligne : Le blog de Jacques Dughera du 02/07/16

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Guillaume Chocteau (Ressources Solidaires)

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux