Dirigeant : est-il dangereux de se connaître ?

Management / Encadrement / Mobilité
> Dirigeant : est-il dangereux de se connaître ?

Publié le mardi 22 juillet 2014

Tout le monde sait et cite Socrate : « Connais-toi toi-même… » Citation opportune dans le « confort » d’une relation maître/élève dans l’Antiquité grecque. Qu’en est-il de la connaissance de soi en entreprise, pour un dirigeant ? Après tout, la question se pose, l’exercice est périlleux, le ROI (Retour Sur Investissement) difficile à mesurer et le risque fort. Et si connaître était inutile voire dangereux ?

Quoi ? Se connaître est effrayant !

Se connaître soi-même en entreprise, pour le moins une idée farfelue : rien à gagner en termes de valeur ou du cours de l’action. Le risque est grand de perdre pied, le cadre se découvre, que va-t-il trouver sous la couverture ? Des parties magnifiques de sa personnalité ou d’étranges incohérences bien tapies dans l’ombre de la caverne, pardon de la couverture ? De plus, ses incohérences peuvent avoir la consistance de la boue, à force de remuer, le cadre se retrouve tout éclaboussé. Imaginons, un instant, un dirigeant entreprenant cet exercice devant tout le comité de direction…


Voir en ligne : Cadres et Dirigeants du 02/07/14 par Valerie Wattelle

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Guillaume Chocteau (Ressources Solidaires)

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux