Dis-moi combien d’amis tu as sur Facebook, je te dirai si ta banque va t’accorder un prêt

Revue de presse de Ess toujours plus net
> Dis-moi combien d’amis tu as sur Facebook, je te dirai si ta banque va t’accorder un prêt

Publié le jeudi 26 septembre 2013

Pour obtenir un prêt aux Etats-Unis, mieux vaut soigner son profil Facebook et faire attention à ses tweets. Car si l’on sait que les réseaux sociaux monnayent les informations de leurs utilisateurs, certaines entreprises américaines en font un nouvel usage. Aux Etats-Unis, les données des réseaux sociaux sont analysées pour déterminer la solvabilité d’éventuels prêteurs, affirme le site d’information américain Mother Jones.

Des instituts considèrent l’usage de Facebook et Twitter comme un gage de solvabilité. A San Francisco, l’entreprise de prêt en ligne LendUp examine ainsi les profils Twitter et Facebook des candidats au crédit, et prennent en compte leur quantité d’amis et la fréquence de leurs interactions dans leur décision.

L’entreprise Lenddo, qui prête de l’argent à destination des pays en développement, pousse l’examen des réseaux sociaux un peu plus loin. La compagnie refuse en effet tout prêt à ceux qui comptent parmi leurs amis l’un de leurs mauvais payeurs.


Voir en ligne : Blog du Monde Big Brower du 19/09/13

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

L’ESS toujours plus NET(te) !

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux