Dites "non" aux perturbateurs hormonaux

Générations Futures (Ex MDRGF)
> Dites "non" aux perturbateurs hormonaux

Publié le mardi 13 janvier 2015

Note de l'article

DITES A LA COMMISSION EUROPÉENE QUE VOUS VOULEZ ELIMINER LES PRODUITS CHIMIQUES PERTURBATEURS HORMONAUX DE NOS VIES POUR PROTEGER NOTRE SANTE !

Les perturbateurs hormonaux, souvent appelés perturbateurs endocriniens (PE), sont des substances chimiques qui peuvent interférer avec les hormones naturelles, les messagers chimiques de notre corps.

Notre exposition quotidienne à ces produits chimiques - dans nos aliments, les cosmétiques, les maisons, les lieux de travail, les écoles et les hôpitaux, pour ne citer que quelques exemples- doit cesser afin de protéger la santé des générations actuelles et futures. Des preuves scientifiques lient l’exposition aux perturbateurs hormonaux à l’escalade actuelle des taux de cancers liés aux hormones tels que cancer du sein ou des testicules, des problèmes de fertilité, de diabète et d’obésité ainsi que des problèmes comportementaux et d’apprentissage chez les enfants. L’exposition aux PE perturbe également la faune sauvage. L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a qualifié les perturbateurs hormonaux de « menace mondiale ».

En raison du lobbying intensif de l’industrie, la Commission européenne a retardé l’action sur les produits chimiques perturbateurs hormonaux. Toutefois, une consultation publique a été lancée pour avoir un retour sur les préoccupations du public.

Nous avons besoin que vous nous aidiez à envoyer un message fort à la Commission européenne. Prenez part à la consultation publique et aidez-nous à combattre le lobbying de l’industrie qui pourrait autrement affaiblir l’action publique sur les produits chimiques perturbateurs hormonaux au détriment de la santé des personnes, de l’environnement et de la faune !

C’est la seule chance que vous aurez de donner directement votre opinion et de vous faire entendre à Bruxelles


Voir en ligne : En savoir plus ?

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

1 vote

Messages

  • Les perturbateurs hormonaux peuvent causer de grands dangers dans la reproduction des espèces tout au long de la chaîne alimentaire et affecter l’espèce humaine par l’augmentation des malformations ainsi que de rendre l’approvisionnement alimentaire plus difficile ? Il est important d’appliquer le principe de précaution, afin d’éviter une éventuelle catastrophe majeure. Ce n’est plus le moment d’ergoter si ces affirmations sont scientifiques ou non. De nombreux indices et observations confirment cette thèse. Aussi déclenchons les actions pertinentes avant qu’il ne soit trop tard, comme par exemple la pollution des nappes phréatiques. Combien de décennies seront nécessaires pour assainir ? Et pendant ce temps que ferons-nous ? Est-ce qu’une analyse des risques réaliste a été effectuée ? Est-ce qu’une analyse des pertes et profits à été effectuée (qui gagne et qui perd, qu’est qui est internalisé comme les profits et externalisés comme les mesures d’assainissement qui seront aux frais de la collectivité ?

  • Les perturbateurs endocriniens sont la honte de notre société, et de l’esprit soi disant de progrès qui l’anime. C’est un retour en arrière qui provoque, on le sait de façon certaine maintenant, des cancers et autres maladies graves. Il faut les interdire de toute urgence. Les députés européens siègent pour servir les intérêts de ceux qui les ont élus et non de ceux qui oeuvrent pour des entreprises multinationales et autres qui s’enrichissent au détriment de la santé de leurs concitoyens.
    Agissez et faites entendre votre voix dans le bon sens !

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Guillaume Chocteau (Ressources Solidaires)

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux