ESS : la révolution solidaire

Secours Catholique
> ESS : la révolution solidaire

Publié le vendredi 14 avril 2017

L’économie au service des hommes
Le point de vue de Dominique Hays
L’ESS, un modèle alternatif ? Aux Pays-Bas, des coopératives contre le chômage

Longtemps considérée comme un contrepoids à un capitalisme abusif, l’Économie sociale et solidaire (ESS) s’impose progressivement grâce à sa forte utilité sociale. Au point d’être, en 2014, juridiquement définie et reconnue par le législateur. Cette utilité sociale, le Secours Catholique-Caritas France l’insuffle à toutes ses actions, recentrant l’homme et son environnement naturel au sein d’une économie jusqu’ici marginale, mais qui se révèle être une alternative au système traditionnel en panne de valeurs.

L’économie au service des hommes

Dans le secteur assez méconnu de l’économie sociale et solidaire, le réseau Caritas France fait figure de proue. Il met en actions la solidarité et conclut des alliances avec ceux qui, comme lui, placent l’humain au centre de l’économie.

En France, l’économie sociale et solidaire (ESS) est un secteur qui, en 2013, représentait 6 % du PIB (source Insee) et comptabilisait 221 325 établissements et 2,37 millions de salariés (soit 10,5 % de l’emploi). Petite mais solide, l’ESS crée de l’emploi, contrairement à d’autres secteurs de l’économie.


Voir en ligne : La suite sur le site d’origine...

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Guillaume Chocteau (Ressources Solidaires)

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux