Economie sociale et solidaire : Ouverture d’une négociation entre les partenaires sociaux sur l’égalité entre les hommes et les femmes

Union des employeurs de l’économie sociale et solidaire (UDES), ex USGERES
> Economie sociale et solidaire : Ouverture d’une négociation entre les partenaires sociaux sur l’égalité entre les hommes et les femmes

Publié le jeudi 16 avril 2015

Note de l'article

L’UDES (Union des employeurs de l’économie sociale et solidaire) et les représentants des organisations syndicales de salariés se sont rencontrés pour une première réunion de négociation sur l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes dans l’économie sociale et solidaire (ESS). L’ouverture de cette négociation fait suite à la signature, par l’UDES et 4 confédérations syndicales de salariés (CFDT, CFE-CGC, CFTC, FO), d’un texte de concertation sur le sujet, le 25 mars dernier. Cette négociation devrait aboutir à la signature d’un accord à l’été 2015.

Les métiers de l’économie sociale et solidaire sont fortement féminisés. 67%[1] des salariés de l’ESS sont des femmes (contre 48% dans le salariat français).

Les écarts de rémunérations entre hommes et femmes, à poste et conditions d’emploi équivalents, sont plus faibles dans l’ESS (8 %) que dans le reste du secteur privé (13 %).

Par ailleurs, la proportion de femmes cadres (52,8%) est plus importante que dans le reste du secteur privé (32%), celle-ci n’étant toutefois pas en proportion égale à la part globale des femmes dans l’effectif salarié, a fortiori pour les postes de direction.

À partir de ces différents constats et sur la base du texte de concertation signé par les partenaires sociaux de l’ESS, la négociation s’articulera notamment autour des thèmes suivants :
- L’attractivité et la mixité des métiers (lutte contre les stéréotypes et amélioration de l’attractivité de certains métiers de l’ESS - condition d’emploi et de travail, rémunérations …).
- Le recrutement et l’évolution professionnelle (formation de l’encadrement et des professionnels des ressources humaines, égal accès à la formation professionnelle, mobilité professionnelle …).
- L’articulation des temps de vie (promotion du congé paternité, horaires de réunions …).
- Le recueil et le suivi des données chiffrées par sexe dans l’ESS.

L’UDES est attachée au respect de l’égalité et à la lutte contre toutes discriminations. L’Union a d’ailleurs déjà signé un accord sur le sujet en mai 2011 et a mis en place un certain nombre d’actions à destination de ses adhérents ces dernières années (formation, guides pratiques sur l’évolution professionnelle et sur le recrutement à l’attention des employeurs, signature de la Charte de la diversité …).

« L’économie sociale et solidaire reste marquée par certaines caractéristiques comme une forte féminisation des métiers ou encore un recours au temps partiel plus important que dans le reste de l’économie et qui concerne plus généralement les femmes. L’ESS ne fait également pas exception à l’’existence d’un plafond de verre. Conscients que des efforts restent à accomplir, nous souhaitons que cette négociation apporte des solutions concrètes afin de favoriser l’égalité professionnelle et la mixité dans l’économie sociale et solidaire » souligne Alain Cordesse, Président de l’UDES.

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

3 votes
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sébastien Darrigrand (UDES)

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux